• JE VEUX REFLECHIR

    JE VEUX REFLECHIR

  • "QUE CHACUN RAISONNE
    EN SON ÂME ET CONSCIENCE,
    QU'IL SE FASSE UNE IDÉE
    FONDÉE SUR SES PROPRES LECTURES
    ET NON D’APRÈS
    LES RACONTARS DES AUTRES."
    (Einstein)

  • "N'ESSAIE PAS D'ÊTRE
    UN HOMME DE SUCCÈS,
    ESSAIE PLUTÔT D'ÊTRE
    UN HOMME DE VALEUR."
    (Einstein)

  • " 2 CHOSES SONT INFINIES :
    L'UNIVERS
    ET
    LA BÊTISE HUMAINE."
    (Einstein)

  • "IL EST PLUS FACILE
    DE DÉSINTÉGRER UN ATOME
    QU'UN PRÉJUGÉ."
    (Einstein)

  • "PEU SONT CAPABLES
    D'EXPRIMER POSÉMENT
    UNE OPINION DIFFÉRENTE
    DES PRÉJUGÉS DE LEUR MILIEU."
    (Einstein)

  • "C"EST LA PERSONNE LIBRE ET CRÉATRICE
    QUI FAÇONNE LE BEAU ET LE SUBLIME
    ALORS QUE LES MASSES
    RESTENT ENFERMÉES
    DANS UNE RONDE INFINIE
    D’IMBÉCILITÉ
    ET D 'ABRUTISSEMENT."
    (Einstein)

LA CORSE DIT NON A LA RACAILLE !

Posté par lemysterefurtif le 5 janvier 2016

pompier

|

Manifestations pacifiques des corses suite à l’agression de pompiers et de policiers …

|

« Vendredi, vers une heure du matin, un incendie volontaire a été allumé

afin d’attirer les pompiers et les forces de l’ordre vers la cité « Les jardins de l’Empereur »,

sur les hauteurs d’Ajaccio.

Selon les déclarations du Préfet il s’agissait d’un guet-apens.

On a jeté des projectiles divers et deux pompiers ont été sérieusement blessés

par des éclats de verre et des agressions physiques,

ainsi qu’un policier, et des véhicules détruits par une bande de jeunes encagoulés.

Cela a duré près de deux heures. »

|

corses

Il y avait un commentaire avec cette photo trouvée sur le Net 

« si Valls ne comprend pas le message Corse je traduis :

nous voulons la sécurité pour nos pompiers médecins etc . »

|

corse

Une autre voix pour réfléchir encore un peu sur le sujet :

« 04/01/2016 

Retour sur les événements qui se sont déroulés durant la trêve des confiseurs en Corse.

Au delà des faits abondamment commentés, le soulèvement des Corses contre la racaille

appelle en effet plusieurs réflexions.

Racisme, invectives ! De Corse-Matin à Taubira, de Caseneuve à Juppé,

le pouvoir n’a pas eu de mots assez durs pour stigmatiser les événements d’Ajaccio.

Même Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni se sont mêlés au chœur des vierges.

Attention messieurs de ne pas tomber dans la « pulitichella », la politique magouilleuse.

A rechercher la respectabilité des notables, vous finiriez comme Tsipras, par vous renier.

Ces événements valent mieux que le sort que la presse et les politiques leur ont fait

et méritent une analyse sérieuse.

µ

D’abord ces manifestations ont constitué un mouvement de masse :

600 personnes à Ajaccio, 1 % de la population, c’est 8 000 personnes dans la rue à Marseille

et 20 000 à Paris. Pas mal pour un mouvement spontané,

appelé ni soutenu par aucune organisation politique.

Ensuite, ce mouvement n’était pas une émeute, une simple turgescence, un prurit adolescent.

Il s’est inscrit dans une durée, quatre jours de mobilisation ayant réuni jeunes et vieux.

C’est le mouvement d’une population.

Enfin, c’était un soulèvement clair qui a désigné son ennemi,

les Musulmans qui occupent les hauteurs de la ville.

Les Ajacciens ne se sont opposés aux gendarmes que parce que ceux-ci s’interposent

entre la racaille et le peuple que l’occupation de son territoire exaspère.

« Cassez-vous sales Corses, on est chez nous ici !» criait la racaille aux pompiers

(Le Parisien du 29/12/15).

Le mouvement est dans son essence un soulèvement d’autodéfense nationale.

C’est parce qu’ils sont Corses que les pompiers et qu’un agent de sécurité ont été attaqués.

La riposte du peuple d’Ajaccio s‘inscrit dans une histoire déjà longue.

Elle a débuté à Aléria ; il s’agissait de défendre les intérêts des Corses expropriés de leur terre

au profit des Pieds Noirs.

Elle s’est poursuivie avec les campagnes à Droga Basta et à Droga Fora.

Défendre ses enfants contre la racaille qui dealait de la drogue devant les collèges

et les Lycées Corses, Lahkdar Oueslati, condamné le 31 juillet 2014 à 3 années d’emprisonnement

pour trafic de stupéfiants, ou Ali Balil, qui dealait cette année devant le collège Laetitia Bonaparte ;

ceux sont les mêmes que ceux qui vendredi ont tenté de lyncher des pompiers Corses.

Ce soulèvement a un but : protéger l’intégrité physique et morale du peuple corse.

Il nous appelle à l’imiter en France, à organiser l’autodéfense nationale.

*
Ce mouvement nous dit aussi qu’il y a belle lurette que les Corses n’attendent plus de l’État

que celui-ci les défendent.

Ils savent qu’entre eux et les étrangers, la Clique Antinationale Taubira, Caseneuve, Belkacem,

choisira toujours les seconds.

Nous aussi, nous devons nous défaire de cette illusion que l’État vendu au cosmopolitisme

défendra les Français contre les hordes étrangères qu’il a installées chez nous.

De même qu’il a choisi lors de la Manif pour Tous, les homos plutôt que la famille,

il interdit à Béziers l’organisation d’une garde municipale.

Les Corses nous démontrent que la défense de notre intégrité et notre identité

ne dépend que de nous et que le pouvoir sera notre adversaire.

Enfin, les Corses nous disent cette chose simple et belle :

la Loi, chez nous, c’est nous qui la faisons. Nous ne laisserons pas les étrangers nous la dicter.

En s’attaquant à une salle de prière, Ajaccio nous fait percevoir une continuité ;

La Mosquée et la cave où sont planquée came et Kalachs sont 2 pièces d’une même maison ;

il n’y a pas les Musulmans d’une part et la racaille de l’autre.

Il y a une population étrangère qui entend le rester et qui rejette,

sous des formes différentes, plus ou moins agressives selon l’âge,

notre Culture, notre mode de vie, notre identité.

Il faut donc se faire à cette idée qui doit déterminer nos luttes à venir

qu’il n’y a pas de différence de nature entre un musulman, une racaille de cité, un islamiste ;

Entre un musulman et un islamiste, la seule différence, c’est le passage à l’acte.

Il peut intervenir à tout moment.

Cette unité substantielle nous interdit tout tri entre bons et mauvais musulmans

et ne nous ouvre qu’une seule voie, celle de la Remigration. »

|

(Gilles Naudet)

|

 

Chersue |
Xoxounefille |
Adiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reve2liberte
| Journaldesdefis
| Coquettes