• JE VEUX REFLECHIR

    JE VEUX REFLECHIR

  • "QUE CHACUN RAISONNE
    EN SON ÂME ET CONSCIENCE,
    QU'IL SE FASSE UNE IDÉE
    FONDÉE SUR SES PROPRES LECTURES
    ET NON D’APRÈS
    LES RACONTARS DES AUTRES."
    (Einstein)

  • "N'ESSAIE PAS D'ÊTRE
    UN HOMME DE SUCCÈS,
    ESSAIE PLUTÔT D'ÊTRE
    UN HOMME DE VALEUR."
    (Einstein)

  • " 2 CHOSES SONT INFINIES :
    L'UNIVERS
    ET
    LA BÊTISE HUMAINE."
    (Einstein)

  • "IL EST PLUS FACILE
    DE DÉSINTÉGRER UN ATOME
    QU'UN PRÉJUGÉ."
    (Einstein)

  • "PEU SONT CAPABLES
    D'EXPRIMER POSÉMENT
    UNE OPINION DIFFÉRENTE
    DES PRÉJUGÉS DE LEUR MILIEU."
    (Einstein)

  • "C"EST LA PERSONNE LIBRE ET CRÉATRICE
    QUI FAÇONNE LE BEAU ET LE SUBLIME
    ALORS QUE LES MASSES
    RESTENT ENFERMÉES
    DANS UNE RONDE INFINIE
    D’IMBÉCILITÉ
    ET D 'ABRUTISSEMENT."
    (Einstein)

EDUQUER SON ENFANT

Posté par lemysterefurtif le 6 septembre 2016

eduquer

|

« Ne jamais lutter pour voir qui est le plus fort …

|

Mettre par écrit les règles de base de la maison et s’y tenir …

|

Évitez les punitions qui font mal, mieux vaut une réflexion personnelle :

avec un enfant au tempérament fort, on est toujours tenté d’imposer la discipline par la force,

pour montrer qui est le chef.

Crier ou donner une fessée ne sont pas des solutions à long terme,

engendrant une lutte des volontés qui fait plus de mal que de bien.

Un enfant a surtout besoin d’une éducation harmonieuse pour un développement cérébral sain.

C’est là que vous devez vous montrer créatif.

Optez pour des punitions qui supposent la réflexion

ou permettent à l’enfant de racheter son comportement inapproprié

par une tâche ou un geste aimable.

Les plus âgés pourront écrire une lettre d’excuses. … »

|

(Bercherlman)

|

 

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

L’EDUCATION

Posté par lemysterefurtif le 31 août 2016

01

ecole

educ

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

LES PERES OUBLIENT

Posté par lemysterefurtif le 26 août 2016

PERE

|

 - Les pères oublient -

« Ecoute-moi, mon fils. Tandis que je te parle, tu dors la joue dans ta menotte

et tes boucles blondes collées sur ton front moite.

Je me suis glissé seul dans ta chambre.

Tout à l’heure, tandis que je lisais mon journal dans le bureau, j

’ai été envahi par une vague de remords. Et en me sentant coupable, je suis venu à ton chevet.

Et voilà à quoi je pensais mon fils : je me suis fâché contre toi aujourd’hui.

Ce matin tandis que tu te préparais pour l’école, je t’ai grondé

parce que tu te contentais de passer la serviette humide sur le bout de ton nez ;

je t’ai réprimandé parce que tes chaussures n’étaient pas cirées ;

j’ai crié quand tu as jeté tes jouets par terre.

Pendant le petit déjeuner, je t’ai encore rappelé à l’ordre :

tu renversais le lait; tu avalais les bouchées sans mastiquer;

tu mettais les coudes sur la table; tu étalais trop de beurre sur ton pain.

Et quand au moment de partir tu t’es retourné en agitant la main et tu m’as dit :

«Au revoir, papa !«, je t’ai répondu en fronçant les sourcils : «Tiens toi droit !«.

Le soir même chanson. En revenant de mon travail, je t’ai guetté sur la route.

Tu jouais aux billes, à genoux dans la poussière, tu avais déchiré ton pantalon.

Je t’ai humilié en face de tes camarades, en te faisant marcher devant moi jusqu’à la maison…

«Les pantalons coûtent cher; si tu devais les payer, tu serais sans doute plus soigneux ! »

tu te rends compte, mon fils ? De la part d’un père !

Te souviens-tu ensuite ? Tu t’es glissé timidement, l’air malheureux, dans mon bureau,

pendant que je travaillais.

J’ai levé les yeux et je t’ai demandé avec impatience : «Qu’est-ce que tu veux ?».

Tu n’as rien répondu, mais dans un élan irrésistible, tu as couru vers moi

et tu t’es jeté à mon cou, en me serrant avec cette tendresse touchante

que Dieu a fait fleurir en ton cœur et que ma froideur même ne pouvait flétrir…

Et puis tu t’es enfui, et j’ai entendu tes petits pieds courant dans l’escalier.

« Hé bien ! Mon fils ! ».

C’est alors que le livre m’a glissé des mains et qu’une terrible crainte m’a saisie.

Voilà ce qu’avait fait de moi la manie des critiques et des reproches:

un père grondeur ! Je te punissais de n’être qu’un enfant.

Ce n’est pas que je manquais de tendresse, mais j’attendais trop de ta jeunesse ;

je te mesurais à l’aune de mes propres années.

« Et pourtant, il y a tant d’amour et de générosité dans ton âme.

Ton petit cœur est vaste comme l’aurore qui monte derrière les collines.

Je n’en veux pour témoignage que ton élan spontané pour venir me souhaiter le bonsoir.

Plus rien d’autre ne compte maintenant mon fils.

Je suis venu à ton chevet, dans l’obscurité, et je me suis agenouillé là plein de honte.

C’est une piètre réparation ;

je sais que tu ne comprendrais pas toutes ces choses si tu pouvais les entendre.

Mais demain, tu verras, je serai un vrai papa ;

je deviendrai ton ami; je rirai quand tu riras, je pleurerai quand tu pleureras.

Et si l’envie de te gronder me reprend, je me mordrai la langue,

je ne cesserai de me répéter, comme une litanie :

« Ce n’est qu’un garçon… un tout petit garçon ! ».

J’ai eu tort, je t’ai traité comme un homme.

Maintenant que je te contemple dans ton petit lit, las et abandonné,

je vois bien que tu n’es qu’un bébé.

Hier encore, tu étais dans les bras de ta mère, la tête sur ton épaule…

J’ai trop exigé de toi… Beaucoup trop… »

|

(Livingston Larned)

|

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

EDUQUER SON ENFANT

Posté par lemysterefurtif le 26 août 2016

EDUQUER

|

« Enfant, c’est un être qui nous donna d’intenses leçons sur la façon d’aimer quelqu’un

plus que nous même,

sur comment changer nos pires défauts pour donner le bon exemple

et sur la manière d’avoir du courage.»

Éduquer un enfant n’est pas une tâche aisée, et les parents sont souvent désespérés.

Nous ne savons pas toujours canaliser tous nos efforts pour les renforcer,

pour les motiver, ou simplement pour les accompagner.

Parfois, nous sommes trop fatigués.

L’éducation est bien plus difficile que ce à quoi nous nous attendions,

et notre vie personnelle ne nous aide pas forcément à y voir plus clair.

Mais, gardez à l’esprit que votre enfant est venu au monde

avec une infinité de tendresse à partager avec vous,

une myriade d’expériences à vivre à vos côtés.

Vous savez déjà que la vie que nous vivons est compliquée,

et que de pouvoir compter sur le soutien inconditionnel de quelqu’un

nous aide à marcher droit.

Transmettez tout cela à vos enfants, par vos baisers, vos paroles, vos regards :

qu’il sache que vous l’aimiez. »

|

(auteur ?)

|

 

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

REFLEXION EDUCATION

Posté par lemysterefurtif le 4 août 2016

002

|

« Être éduqué,  est-ce apprendre à bien vivre  ? Non.

L’éducation aujourd’hui apprend-elle à bien vivre ? Non elle apprend à bien obéir. »

|

030

ed1 03

« Quand l’éducation de la société civile,  ou de la société religieuse

apprend aux enfants à haïr l’autre,

par des sous entendus ou des lois religieuses bien spécifiques,

le monde ne peut pas aller vers la Paix.

La Paix est la Vraie Vie.

L’éducation du Respect de la Paix est le seul chemin. »

|

edu edu1

vo70

« Ce que nous apprenons aux enfants formate le monde que nous aurons demain.

Ce que nous avons appris aux enfants jusqu’ici a formaté ce que nous vivons aujourd’hui.

Au vu du résultat, au vu de ce que nous sommes obligés de subir,  partout sur le monde,

peut-être serait -il plus que temps de revoir ce que nous transmettons aux futures générations. »

|

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

LE CENTRE AERE ET LA JUPE INTERDITE

Posté par lemysterefurtif le 22 juillet 2016

012

|

Effarante société où un centre aéré voulait interdire la jupe aux petites filles

au motif que des garçons ( 10 /12 ans) pourraient avoir de mauvaises attitudes !!!!

C’est quoi ce délire ?

Les garçons ne sont donc plus éduquer au respect ? Tous des obsédés alors ?

Effarante société où les parents ne savent même plus enseigner

les règles du respect à leurs enfants !

    On fait quoi après ça ?

021 

On oblige la burka pour ne pas craindre les mauvais comportements des garçons ?

Insupportable !

|

« Certaines colères sont saines.

Ainsi, celle de cette mère de famille. Lundi dernier, quand elle a appris que sa fille

devait porter un short sous sa jupe pour se rendre au centre aéré,

son sang n’a fait qu’un tour !

Et le nôtre aurait surement fait pareil… Explications.

Ce jour là, quand Alice est allée récupérer sa fille dans un centre de loisirs de Reims,

l’animateur lui a remis un mot. Et c’est ce mot qui a mis le feu aux poudres.

Voici ce qu’il dit :

« Nous vous demandons de mettre soit des shorts, pantalons

ou de mettre un short sous la jupe de votre fille

car dans le groupe des plus de 6 ans notamment cela permettra à votre enfant

déjà d’avoir une meilleure mobilité pour les activités

et sachez que nous avons des enfants de 10 à 12 ans qui peuvent avoir un comportement déplacé

avec une petite fille dont la jupe se soulèverait.

Nous voulons juste éviter des situations complexes à gérer. »

|

La réponse de la maman :

« Si comportements déplacés il y a, ce n’est pas à notre fille d’en porter la responsabilité

au travers de sa tenue. (…)

Nous estimons qu’une petite fille de 4 ans dont la jupe se soulève

est simplement une petite fille qui vit sa vie avec les aléas du vent,

des objets qui l’entourent, et que ça n’est pas pour autant que des comportements

ou des remarques déplacées doivent avoir lieu. »

|

Pour cette mère de famille, qui ne tient pas à charger plus que ça le centre aéré en question

(centre aéré qui, d’ailleurs, n’est nullement responsable

de la bonne ou mauvaise éducation des enfants),

il aurait été préférable que le mot en question invite les parents à

« s’assurer que leurs enfants n’aient pas de comportement déplacé. »

En somme, ça ne devrait pas être aux filles de s’adapter au mauvais comportement des garçons

mais bien aux garçons de s’adapter aux règles de respect les plus élémentaires… »

article entier à lire sur le site : http://positivr.fr/jupe-centre-aere-reims-polemique/

|

« Par cette chaleur, il faudrait qu’on mette des shorts sous les jupes de nos filles »,

écrit-elle dans sa publication.

« Ma fille ne doit pas avoir à choisir entre une coquetterie – toute relative – et normale

et la tranquillité de faire du toboggan sans avoir à subir les ‘comportements déplacés’ 

de mômes à qui on apprend pas le respect de l’autre. (…)

Et on lui fait comprendre que les jupes c’est pas adapté si elle veut pas d’ennuis.

Vous sentez ce qui cloche dans ce monde ?? », conclut-elle. »

(source : bfmtv)

|

Sans titre

|

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

LA LETTRE DE RECONFORT

Posté par lemysterefurtif le 22 juillet 2016

001

|

Ben Twist est un enfant autiste de 11 ans.

Cette année, il n’a pas réussi ses examens à l’école, le Lansbury Bridge School

Ruth Clarkson, son institutrice, lui a adressé une lettre formidable 

de réconfort et d’encouragement.

|

« Je veux que tu comprennes que ces examens ne mesurent qu’une petite partie

de ce que tu es et de tes capacités. »

*

Puis, elle a énuméré alors les qualités et les talents de Ben :

« Tes talents artistiques, ta capacité à travailler en équipe, ta gentillesse,

ton indépendance grandissante,

ta faculté à exprimer ton opinion,

tes aptitudes en sport,

ta capacité à te faire et à garder des amis,

ta capacité à discuter et à évaluer tes propres progrès, tes talents musicaux. »

|

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

L’EDUCATION SELON LE DALAI LAMA

Posté par lemysterefurtif le 14 mai 2016

lama1a

|

« Je suis convaincu que le progrès ou le déclin de l’humanité

reposent en bonne partie sur les éducateurs et les enseignants e

t que ceux-ci ont donc une lourde responsabilité.

|

Si vous êtes enseignants, efforcez-vous de ne pas seulement transmettre un savoir,

éveillez aussi l’esprit de vos élèves aux qualités humaines fondamentales

comme la bonté, la compassion, la capacité de pardonner ou l’esprit d’entente.

N’en faites pas des thèmes réservés à la morale traditionnelle ou à la religion.

Montrez- leur que ces qualités sont tout simplement indispensable

pour le bonheur et la survie du monde.

Apprenez-leur à dialoguer, à résoudre tous les conflits de manière non violente,

à s’intéresser dès que surgit un désaccord  à ce que pense l’autre.

Enseignez-leur à ne pas voir les choses d’un point de vue étroit,

à ne pas penser qu’à eux,

qu’à leur communauté, leur pays, leur race

mais à prendre conscience que tous les êtres  ont les mêmes droits et les mêmes besoins. »

|

(Dalaï Lama)

|

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

REFLEXION SUR L’EDUCATION

Posté par lemysterefurtif le 29 avril 2016

Image de prévisualisation YouTube

|

(Franck Lepage)

|

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

C’EST QUOI L’INTELLIGENCE ?

Posté par lemysterefurtif le 11 avril 2016

Image de prévisualisation YouTube

|

« Comment devenir intelligent ?  Je ne sais pas trop …

Je sais comment devenir idiot.

Pour devenir idiot,  tu n’as qu’à acheter une bonne provision de bonbons

et t’installer devant la télé. »

|

« Pour fabriquer son intelligence, il suffit de faire fonctionner son cerveau. »

|

Publié dans EDUCATION | Commentaires fermés

1...34567
 

Chersue |
Xoxounefille |
Adiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reve2liberte
| Journaldesdefis
| Coquettes