• JE VEUX REFLECHIR

    JE VEUX REFLECHIR

  • "QUE CHACUN RAISONNE
    EN SON ÂME ET CONSCIENCE,
    QU'IL SE FASSE UNE IDÉE
    FONDÉE SUR SES PROPRES LECTURES
    ET NON D’APRÈS
    LES RACONTARS DES AUTRES."
    (Einstein)

  • "N'ESSAIE PAS D'ÊTRE
    UN HOMME DE SUCCÈS,
    ESSAIE PLUTÔT D'ÊTRE
    UN HOMME DE VALEUR."
    (Einstein)

  • " 2 CHOSES SONT INFINIES :
    L'UNIVERS
    ET
    LA BÊTISE HUMAINE."
    (Einstein)

  • "IL EST PLUS FACILE
    DE DÉSINTÉGRER UN ATOME
    QU'UN PRÉJUGÉ."
    (Einstein)

  • "PEU SONT CAPABLES
    D'EXPRIMER POSÉMENT
    UNE OPINION DIFFÉRENTE
    DES PRÉJUGÉS DE LEUR MILIEU."
    (Einstein)

  • "C"EST LA PERSONNE LIBRE ET CRÉATRICE
    QUI FAÇONNE LE BEAU ET LE SUBLIME
    ALORS QUE LES MASSES
    RESTENT ENFERMÉES
    DANS UNE RONDE INFINIE
    D’IMBÉCILITÉ
    ET D 'ABRUTISSEMENT."
    (Einstein)

MIGRANTS QU’ON LOGE …

Posté par lemysterefurtif le 30 janvier 2016

plan-grand-froid

|

« … je suis obligé de revenir sur ces questions de migrants qu’on loge,

et de Français qu’on laisse à la rue,

puisque le Gouvernement a visiblement les moyens de cette politique

étant donné qu’il trouve systématiquement des solutions de logement pour des clandestins

arrivés hier en France.

*

C’est vrai nos opposants lorsque nous nous sommes appropriés ce problème,

nous rétorquent que nous pensons à nos SDF parce qu’il y ce moment sur les migrants.

Je ne vais pas dire qu’ils ont forcément tort,

aucun de nous ne peut à lui seul sortir toute la misère autours de lui.

D’abord parce que les 30 dernières de gouvernance de droite comme de gauche

ont précarisé tant de monde que les solutions sont quotidiennes et par dizaines.

A mes yeux c’est un malheur, et j’en éprouve une souffrance intérieure très forte.

Lorsque je vois des compatriotes souvent honnêtes

et parfois même travaillant devoir dormir dans une voiture ou à la rue

sans avoir quelques pouvoir pour les en sortir, ça fait mal.

*

De plus l’impôt élevé que nous versons chaque année à l’Etat

doit servir à aider les Français sans domicile.

L’Etat a créé la France, et de tout temps les Français ont payé un lourd tribu à l’Etat

pour que celui-ci s’occupe des nécessiteux.

Nous ne sommes pas sur un modèle anglo-saxon, où c’est l’individu qui organise les choses,

c’est à l’Etat Français payé par nos impôts d’agir.

  Évidemment  ça ne veut pas dire qu’il faille snober les malheureux,

non nous avons obligations de venir à notre niveau en aide,

mais l’État doit majoritairement être dans l’action.

Comme l’Église l’a été avant la République.

Seulement l’État préfère réquisitionner des mobiles-homes

afin de les mettre à disposition des migrants.

Vous lisez bien et c’est la voix du nord pas réputé proche de nous qui l’annonce.

Pour l’État ces gens ont visiblement plus d’importance que des Français, c’est mon constat.

Et les nouvelles ne me donnent pas tort, au contraire.

Elles démontrent une élite Français totalement malade,

voyant en l’étranger un être plus important que son frère, son fils, sa fille, son ami, ses parents.

On donne toujours plus à l’autre qu’aux nôtres.

C’est l’amour de l’étranger, sa préférence.

Il faut le dire toute société ayant cette idéologie, disparaît quoi qu’il arrive,

comme Rome en son temps. Voulons-nous cela ?

La réponse de nos gouvernants est oui. »

|

( http://lagauchematuer.fr/2016/01/29/plan-grand-froid-letat-installe-des-mobil-homes-a-leffrinckoucke-pour-loger-120-migrants/#LPYssZrfQGItCoeC.99)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

JE PROTEGE MON PAYS

Posté par lemysterefurtif le 27 janvier 2016

francew

f

francea

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LES MIGRANTS DOIVENT S’ADAPTER

Posté par lemysterefurtif le 26 janvier 2016

mig

|

Des propos qui choqueront certains …

ce ne sont pourtant que quelques vérités bien affirmées ?

Affirmations que l’on pense tout bas, sans oser, face au politiquement correct,

les exprimer tout haut … Pourquoi ?

Au vu de ce qui s’est passé à Cologne et ailleurs … au vu de ce qui se passe à Calais …

au vu de tant de petits détails qui s’ajoutent à tant d’autres détails insupportables ici ou là,

peut-être serait-il temps de définir clairement cette simple vérité :

« c’est aux migrants de s’adapter ! »

Aidons ceux qui  nous respectent, ceux qui veulent partager nos valeurs !

Renvoyons tous les autres, 

puisqu’au final c’est leurs propre moeurs et coutumes qu’ils chérissent

et notre propre vie qu’ils haissent !

|

« LES IMMIGRANTS, DOIVENT S’ADAPTER.

C’est à prendre ou à laisser.

Je suis fatiguée que cette nation s’inquiète de savoir si nous offensons certains individus

ou leur culture…

Notre Culture, s’est développée depuis plus de deux siècles

après tant de luttes, d’épreuves et de victoires

par des millions d’hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.

Nous parlons l’anglais et non pas l’espagnol, ou le libanais, l’arabe, le chinois,

le japonais, le russe ou autre langage.

Donc, si vous ne voulez faire partie de notre société, APPRENEZ NOTRE LANGUE !!!

La plupart des australiens croient en Dieu.

Il n’est pas question ici de « droit chrétien » ou d’une quelconque pression politique,

c’est un FAIT

parce que les chrétiens hommes et femmes, avec leurs principes Chrétiens

ont fondé cette nation.

Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles !

Dieu vous offense ?

Je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde pour y vivre car Dieu fait partie de notre

culture.

Nous acceptons vos croyances sans vous poser de questions.

Tout ce que nous vous demandons, c’est de respecter les nôtres,

de vivre pacifiquement et en harmonie avec nous.

Ceci est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE

et nous vous donnons l’occasion d’en profiter.

Mais à partir du moment où vous vous mettez à vous plaindre,

à gémir et à ronchonner à propos de notre drapeau,

notre engagement, nos croyances chrétiennes ou notre style de vie,

je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté Australienne

« LE DROIT DE PARTIR » !

Si vous n’êtes pas heureux ici et bien partez !

Nous ne vous avons pas forcés à venir !

Vous êtes venus de vous-même, alors acceptez le pays qui vous a acceptés, tel qu’il est ! »

|

(Mme Gillard )

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

BATACLAN = EXECUTION DE MASSE

Posté par lemysterefurtif le 22 janvier 2016

patrick-pelloux

|

Patrick Pelloux, médecin urgentiste, ancien chroniqueur à Charlie Hebdo

s’exprime quant aux tueries islamistes du 13 novembre 2015. (..)

|

« Pour moi, ces actes permettent justement de ne pas oublier que cette guerre continue.

Soyons lucides, on attend le prochain attentat…

Nos agresseurs ne sont pas des amateurs.

Ils sont surpuissants, mais ne nous font pas peur.

Il ne faut pas les minorer. Il faut les tuer.

Il y a des mots qui m’agacent, comme la «prise d’otages» au Bataclan par exemple.

Ce n’est pas une prise d’otages, c’est une exécution de masse !

Comme celle des nazis à Oradour-sur-Glane. C’est du nettoyage.

On doit tous être solidaires et faire attention.

Comme en Israël, on doit s’habituer à vivre avec cela. (…)

|

- Concernant l’attentat de Charlie, une polémique est née sur un supposé défaut de protection

du bâtiment. Cela vous inspire quoi ?

- Il faut comprendre les familles qui pensent que le drame aurait pu être évité.

Il y avait un garde armé à l’intérieur. La voiture de police, devant l’immeuble, a été retirée

au profit d’une patrouille qui passait toutes les dix minutes.

Si les deux policiers avaient été dans la voiture, comme d’habitude,

il y aurait eu deux morts de plus !

C’était une attaque imparable menée par des gens entraînés et équipés.

Et fous…

Là, vous insultez la folie ! Je n’ai jamais vu un fou faire ça.

Les grands psychopathes, les schizophrènes peuvent commettre des crimes en série.

Quand vous regardez ces tueurs, vous voyez des gens structurés,

et c’est là qu’on peut parler de nazisme.

Ce qu’ils ont commis, ce sont des crimes contre l’humanité.

Et c’est pour cela que je suis pour la déchéance de nationalité.

Quand les policiers en attrapent un, il faut qu’ils le tuent tout de suite !

Il n’y a rien à négocier avec eux. C’est le médecin qui parle.

|

- Les attentats du 13 novembre sont-ils le rappel d’une menace permanente

ou/et la prise de conscience de tout ce que l’on a loupé collectivement ?

- Ce n’est pas un rappel, c’est la suite.

Oui, nous avons merdé sur l’éducation, la culture et le social.

Cela remonte à la fin des années 50 et à la construction des barres de béton.

Ensuite, on a eu des politiques de la ville nulles

et des élus qui ont laissé faire le communautarisme,

pensant avoir la paix dans les quartiers grâce à des imams qui faisaient la loi.

Raison pour laquelle je suis opposé à la construction de mosquées «en veux-tu en voilà».

Je suis opposé au moindre retrait de la laïcité sur le religieux. »

|

Vous les avez beaucoup entendus les représentants de l’islam après les attentats ?

|

(http://www.delitdimages.org/bataclan/)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

JEREMY FERRARI

Posté par lemysterefurtif le 18 janvier 2016

Image de prévisualisation YouTube

|

 Jeremy Ferrari sort quelques vérités bien pensées au 1er ministre

« …Vous avez dit qu’on était en guerre … Non.

Vous vous êtes en guerre … votre gouvernement est en guerre …

nous on est pas en guerre … nous on s’fait tirer dessus quand on va voir des concerts … »

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

GUERRE CIVILE EN FRANCE ?

Posté par lemysterefurtif le 16 janvier 2016

1

|

« La guerre civile ethnique, comme un serpenteau de vipère qui brise la coquille de son œuf,

n’en est qu’à ses très modestes débuts.

« Nous sommes en guerre » aiment à rabâcher certains politiciens et journalistes.

Ils entendent par là, après les attentats de janvier et de novembre :

en guerre contre Daech et contre une poignée d’islamistes fanatiques.

Non, c’est bien plus grave ;

il s’agit, sur le territoire français,

d’un affrontement ethnique qui commence entre populations extra-européennes

sous la bannière de l’islam et la nation française. 

*

Les ”attentats” et tentatives déjouées ne sont que la partie émergée de l’iceberg.

La responsabilité de cette guerre civile ethnique dont les flammèches sont allumées

incombera à une classe politique et intello-médiatique et à un appareil d’État

qui, de manière criminelle, ont laissé depuis quarante ans se déverser une immigration invasive

de peuplement inassimilable.

Qui sème le vent récolte la tempête.

*

Événement très symbolique et défi provocateur :

quelques jours après la victoire aux élections régionales

des nationalistes et indépendantistes en Corse,

de jeunes Maghrébins passent pour la première fois à l’action violente.

Ils allument des incendies dans une ”cité ” aux portes d’Ajaccio

et y attirent les pompiers dans un guet-apens, les agressent et en blessent gravement plusieurs.

Ils les traitent de « sales Corses ! »

(Les médias nationaux ont censuré ce dernier point).

Le lendemain, des centaines de manifestants corses investissent la cité,

criant des slogans comme « Arabi, fora ! » (Arabes, dehors),

dévastent un restaurant hallal et commencent à saccager une salle de prière musulmane

dont ils brulent plusieurs Coran, en guise de représailles.

Jusqu’à présent, les ”autochtones” faisaient le dos rond,

se calfeutraient chez eux ou déménageaient.

Ce scénario action/réaction, agression/représailles,

critère sociologique d’un déclencheur de guerre civile, est le premier du genre en France

et il fera date.

*

Tout d’abord, c’est la première fois que les ”jeunes” des cités de Corse

tendent un guet-apens aux pompiers

– symboles, comme la police, des autorités françaises détestées –

pratique pourtant courante sur le continent où 1.600 pompiers ( !) ont été agressés en 2015.

*

C’est aussi la première fois en France qu’on assiste à des représailles

des populations de souche exaspérées,

tant par le comportement des jeunes musulmans

que par le laxisme d’un État qui ne les protège pas.

*

Et c’est là le marqueur de toute guerre civile :

quand une partie de la population, se sentant abandonnée par l’État,

s’y substitue, récuse son monopole de la force publique,

se fait justice elle-même et assure sa défense

, le désordre de la bellum civile est initialisé.

En sociologie politique, le signal très concret du passage de l’émeute classique

à la guerre civile est le fait que l’affrontement n’a plus lieu entre une population émeutière A

et les forces de l’ordre, mais entre une population A et une population B,

”par dessus” les forces de l’ordre.

L’État est désapproprié de sa fonction de pacification.

L’installation de la guérilla

Les attentats et attaques militaires coordonnées et planifiées (par Daech ou d’autres)

des dhihadistes ne sont donc que la partie émergée de l’iceberg.

En réalité, une fraction notable de la jeunesse arabo-africaine qui se place

– ethniquement – sous la bannière de l’islam,

mène des actions multiformes de guérilla, de harcèlements,

qui, bien que souvent liées à une criminalité endémique, vont bien au delà.

*

À Valence, le 1er janvier, un certain Raouf El Ayeb, inconnu de la police,

a lancé sa voiture contre des militaires gardant une mosquée

– ces dernières étant pourtant peu menacées…

Un des soldats a été blessé et l’agresseur touché par les tirs.

Fin décembre, au Louvre, un scénario semblable s’était produit, dissimulé par les médias :

un automobiliste de même origine a tenté d’écraser les militaires qui gardaient

l’entrée de la Cour carrée du Louvre.

10.500 militaires ( !) sont déployés en patrouilles et gardes statiques

dans le cadre de l’opération Sentinelle – avec un coût considérable –

pour prévenir les attaques de qui l’on sait.

Comme l’ ”état d’urgence”, cette mobilisation est inscrite dans la durée.

Jamais, dans toute l’histoire moderne de la France,

on n’a vu l’armée patrouiller en permanence dans les rues.

Si ce n’est pas le signe d’une guerre civile qui commence, on se demande bien ce que c’est.

*

 En 2015, on a dénombré 200 agressions contre ces militaires de l’opération Sentinelle

dont les auteurs sont tous de même origine.

Impulsives ou calculées, ces agressions, dont les auteurs savent

qu’elles resteront largement impunies,

relèvent d’une volonté d’en découdre, d’amorcer une guérilla endémique.

*

Les voitures incendiées font partie de cette pulsion de guérilla urbaine ethnique

qui vise à intimider, à apeurer la population de souche.

M. Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, s’est félicité que ”seulement”

804 incendies d’automobiles aient été à déplorer pendant la nuit de la Saint Sylvestre.

Mais c’est uniquement à cause de la présence massive de 110.000 ( !) policiers et gendarmes

déployés cette nuit-là.

En revanche, pour la première fois, des voitures ont été incendiées dans le sanctuaire

du XVIe nord de Paris, lieu symbolique où réside une bonne partie de l’oligarchie.

Le fait a été soigneusement masqué,

les carcasses calcinées promptement enlevées au petit matin,

les médias priés de se taire.

Les habitants du quartier, parlant sur les réseaux sociaux,

ont parfaitement repéré l’origine des incendiaires…

*

Et puis il y a aussi l’innombrable et quotidienne litanie des exactions et agressions

qui pourrissent la vie des Français,

dont les auteurs sont toujours les mêmes.

La corrélation entre criminalité crapuleuse et subversion islamique est partout attestée.

Récemment, par exemple, à Millau, l’alimentation électrique de l’hôpital a été sabotée;

les auteurs obéissaient à la logique du ”micro-terrorisme”.

Beaucoup d’exactions, classées dans la rubrique des faits divers,

relèvent en réalité de cette guérilla de harcèlement permanente,

dont la nature profonde est ethnique.

*

Bien entendu, pour l’idéologie dominante, une telle analyse est scandaleuse et abominable.

La vérité est presque toujours scandaleuse.

Les collabos s’organisent

L’État français, par la bouche de M. Valls, a décidé de traiter les contre-manifestants corses

de « racistes et xénophobes ».

Ils se défendent, donc ils sont racistes, ce sont eux les agresseurs.

Tous les médias officiels ont suivi.

Néanmoins, Natacha Polony remarque :

« On explique à l’opinion que le drame, c’est le racisme, l’islamophobie.

C’est ça, l’info principale.

Il ne faudrait surtout pas affronter le véritable problème, l

a constitution de ghettos dans lesquels des jeunes abêtis par l’inculture

et l’absence de perspective haïssent la société qui les nourrit ». (Le Figaro, 04/01/2016) .

Le mouvement allemand Pegida qui proteste « contre l’islamisation de l’Occident »,

uniquement par des manifestations pacifiques, est traité de « xénophobe »

par Le Figaro sous la plume de son correspondant à Berlin, Nicolas Barotte (2–3/01/2015).

Le vers est dans le fruit.

Les autres, les envahisseurs, les agresseurs, les terroristes musulmans

ne sont ni racistes ni xénophobes, bien entendu….

La nuit de la Saint-Sylvestre, dans la gare de Cologne, mais ailleurs aussi en Allemagne,

des centaines d’individus « de type moyen-oriental et maghrébin »

selon les témoins interrogés par la presse allemande citée par Le Figaro (06/01/2016)

se sont livrés à des agressions en groupe, de nature à la fois crapuleuse et sexuelle,

contre des cibles principalement féminines.

Absente, la police n’a arrêté personne.

*

Éric Zemmour a été condamné le 17 décembre à 3.000€ d’amende

pour « provocation à la haine envers les musulmans »

pour avoir déclaré au Corriere della Sera en octobre 2014 :

« cette situation de peuple dans le peuple,

des musulmans dans le peuple français,

nous conduira au chaos et à la guerre civile ».

L’historien Georges Bensoussan qui a dit à peu près la même chose, affronte de graves ennuis.

Les imams des mosquées salafistes qui prêchent le djihad contre les Français,

les innombrables blogueurs qui en appellent aux agressions armées en France

” au nom de l’islam”, qui déversent des tombereaux d’injures contre les juifs et les chrétiens

ne sont jamais poursuivis ni jamais traités de ”racistes” ou de ”xénophobes”.

Situation hallucinante.

*

L’Etat français, avec un subtile lâcheté, choisit le camp de la collaboration.

Remarquez, ce n’est pas une nouveauté, mais plutôt une répétition.

*

Il est peut-être trop tard

Les rappeurs à succès, aussi nuls que vindicatifs,

qui ne sont jamais poursuivi pour haine raciale

(seuls les Français de souche sont supposés atteints du virus raciste)

déversent des appels à la guerre civile ethnique qui sont écoutés dans toutes les banlieues

en parallèle avec les appels islamiques au meurtre sur Internet.

Salif : « Poitiers brûle et cette fois-ci, pas de Charles Martel.

On vous élimine puisque c’est trop tard. La France pète, j’espère que t’as capté le concept ».

Ministère Amer : « J’aimerais voir brûler Paname au napalm sous les flammes, façon Vietnam…

J’ai envie de dégainer sur des faces de craie » 

Monsieur R : « La France est une garce, n’oublie pas de la baiser jusqu’à l’épuiser,

comme une salope il faut la traiter, mec ».

Booba : « Quand j’vois la France les jambes écartées, j’lencule sans huile ».

Parlant des banlieues qui boivent ces charmants propos, Alain Finkielkraut nous explique :

« pour éviter la guerre civile, il revient à l’État de reconquérir ces territoires ».

C’est trop tard, mon cher :

car même si l’État voulait (et pouvait) les reconquérir, ce ne pourrait être qu’au prix…

de la guerre civile elle-même.

Assez d’angélisme. Il est trop tard.

La logique de la soumission

*

À Lens et dans le Sud-Est de la France – mais aussi chez nos voisins belges

– des messes de Noël ont été protégées par ce qu’il fait bien appeler des milices musulmanes.

Comme si la police et l’armée française n’étaient pas suffisantes.

Ce fait est extrêmement grave et humiliant.

Il s’agit, bien entendu d’une ruse islamiste (takiya) d’envahisseur :

on vous protège à condition que vous vous soumettiez.

Robert Ménard, maire de Bézier, a révélé que certains de ces ”protecteurs”

étaient en fait des islamistes radicaux repérés.

C’est le retour de la ”dhimmitude” médiévale.

Protection moyennant soumission des juifs et chrétiens.

Ils cherchent à nous inspirer une « reconnaissance vassale »

selon l’expression de G–W. Goldnadel.

Les médias abrutis s’extasient :

qu’ils sont gentils, ces musulmans, de nous protéger contre leurs coreligionnaires extrémistes !

M. Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a félicité les milices musulmanes !

Imaginons des groupes d’autodéfense catholiques :

ils seraient promptement matraqués et incarcérés,

pire que les ”veilleurs” proche de la Manif pour tous…

Conclusion réaliste

Mais l’avenir n’est inscrit nulle part.

La probabilité d’une guerre civile ethnique en France – et chez nos voisins,

je pense notamment à la Belgique – augmente au fil des ans.

Si elle a lieu, elle redistribuera les cartes, toutes les cartes.

De manière inimaginable.

Et la ”révolution de l’économie numérique” passera au second plan.

On évoque souvent le risque d’une nouvelle crise économique internationale

liée à un système financier mondialisée qui dérape de nouveau,

notamment par les mécanismes d’endettement privés et souverains.

Fort bien. Mais ce ne serait qu’un petit orage face au cyclone

– aux répercussions mondiales– qui se prépare si la France

et une partie de l’Europe de l’Ouest s’embrasent dans la guerre civile.

Les agresseurs se prétendant évidemment victimes et agressés.

D’ailleurs, il n’y a pas de patrouilles dans les banlieues,

en général zones de non-droit, évacuées par l’État…

Autrement dit : ” j’aimerais descendre des Blancs à l’arme à feu”.

Ces paroles ont été chantées avant les attentats de 2015,

où les souhaits du rappeur ont été exaucés. »

|

(G Faye)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

EPOUSE DE MILITAIRE EN COLERE

Posté par lemysterefurtif le 16 janvier 2016

militaire

|

Honte à ce gouvernement qui traite si mal ceux qui doivent nous protéger et nous défendre

et qui sait traiter si diligemment tous ceux qui nous vomissent continuellement

et qui prouvent,  de plus en plus, qu’ils sont surtout prêts à pourrir notre France

plutôt qu’à nous aimer et à nous respecter !

|

Lettre d’une épouse de militaire, adressée au ministre de la défense et au Premier ministre :

|

« M. le ministre,

Je suis une épouse de militaire outrée, outragée de constater le mépris

que vous portez à notre armée

Ces hommes et femmes sont déployés sur le territoire national

afin d’assurer la sécurité des français et de leurs institutions dans le cadre du plan vigipirate.

Nos soldats sont logés pour la plus grande majorité,

dans des conditions honteuses dans nos villes.

Certains, à Paris, dorment dans des tentes,

d’autres sont hébergés dans des bâtiments désaffectés

sans rien pour assurer leur confort minimum (hygiène corporelle et vestimentaire).

Nos militaires sont obligés de prendre sur leurs deniers personnels

pour pallier vos manquements inacceptables.

Je prends pour exemple la situation des hommes que vous avez déployés à Nice.

Ils sont 150 militaires logés dans une ancienne maison de retraite délabrée,

ils ont 2 douches et aucun lavabo avec miroir pour pouvoir se raser correctement,

nos soldats n’ont pas de machine à laver , ni d’étendoir.

M. le ministre, un gouvernement qui se permet de loger, de nourrir, de distribuer des aides

à n’en plus finir à des clandestins aux frais des contribuables

et qui ne démontre aucun respect, aucun honneur envers nos militaires

est un gouvernement que je vomis !!!

J’en terminerai M. le ministre en vous signifiant que je ne lâcherai rien pour nos militaires,

que je suis prête à aller très loin dans mon combat pour nos soldats

qui eux, œuvrent chaque jour en France et à l’étranger pour notre sécurité .

Vous comprendrez, Monsieur, que je ne vous salue point.

NOS HÔTELS SONT RÉSERVÉS AUX SANS DOMICILE FIXE ET AUX SANS PAPIERS !

La France est dirigée par des incapables.

Il est temps que vous partiez tous !!! « 

|

(auteur ?)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LES 2 FRANCES

Posté par lemysterefurtif le 15 janvier 2016

01111

|

« … L’histoire de France s’est faite sur une succession de guerres civiles.

Les français de papiers ne sont que de simples féodaux qui ne sortent pas de leurs quartiers

que de toute façon nos élites n’habitent pas.

Ils n’aspirent pas à des coups d’État et sont dociles

lorsque la place d’un petit pouvoir quelconque est attribuée.

Qu’ils brûlent des voitures le jour de l’an ou vendent de la drogue nos gouvernants n’en ont que faire.

Ce ne sont pas leurs voitures et leurs enfants n’achètent pas leur cannabis.

Ils n’ont pas plus de courage que de phrasé, leur ambition est faible et leur vision à court terme.

Le législateur progressiste peut tout imposer malgré leur conservatisme.

Mariage homo, théorie du genre, ABCD de l’égalité rien ne les heurte

tant que la collectivité paie pour leur inactivité.

De toute façon ont-ils l’intellect pour le comprendre ?

Les français de racine, de sang et de cœur doivent laisser la place à ces français de papier.

Ces derniers pour nos élites sont supérieurs, intellectuellement, physiquement, culturellement.

Ils sont les nouveaux français à promouvoir. »

|

(Mike Borowski)

|

 

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

AIDONS D’ABORD NOS PAUVRES !

Posté par lemysterefurtif le 10 janvier 2016

sdf

|

Aidons d’abord nos pauvres !

Depuis des années il y a des gens à la rue chez nous …

mépris et pas de solution pour eux !

Depuis des années il y a des morts de faim et de froid chez nous …

mépris et pas de solution pour eux !

Depuis des années il y a des vieux qui souffrent d’une extrême précarité …

mépris et pas de solutions pour eux !

Depuis des années il y a des familles, des enfants dans une misère noire chez nous …

mépris et pas de solution pour eux !

Cela doit cesser.

Le temps des politiques méprisants doit cesser !

Le temps d’un peuple méprisant doit cesser !

Être France,  c’est d’abord faire vivre le peuple français.

Peut-être serait-il temps d ‘y penser.

Encore que …  me semble que c’est un peu tard ..

ce n’est pas quand la guerre est là,

(et elle est bien là quoiqu’on en dise … ou quoiqu’on ne veuille pas en dire !)

que des solutions pourront être trouvées.

Notre mépris,  notre manque de vigilance et le manquement à nos Valeurs fondamentales

nous auront amener à plus que de la pauvreté … c’est déjà la misère qui est chez nous,

et elle galope … elle galope partout.

|

7a

|

« Stop à toute cette propagande.

A ce matraquage médiatique visant à nous inciter à accueillir et aider tous ces clandestins.

Pensons d’abord à nos concitoyens.

Ces retraités qui vivent dans la misère et parfois dans des conditions inhumaines.

Pensons d’abord aux millions de français qui ont perdu leur emploi

et vivent dans une situation précaire.

Pensons d’abord aux centaines de SDF qui meurent dans l’indifférence !

Pensons d’abord aux français qui se sont suicidés parce qu’ils venaient de tout perdre !

Aidons d’abord ces gens-là !

Aidons d’abord nos concitoyens. Les nôtres d’abord, les autres après !

A toute cette classe médiatico-politico-gaucho-bobo-immigrationniste

qui vit dans l’opulence,

versant des larmes de crocodile sur le sort des migrants, qui incitent les français à les loger…

Je dis assez !

Assez de nous matraquer d’impôts pour donner l’argent aux migrants.

Halte à la préférence étrangère ! »

(lagauchematuer.fr)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

PATRICK PEILLOUX ET SES 4 VERITES

Posté par lemysterefurtif le 9 janvier 2016

Image de prévisualisation YouTube

|

« Bien sûr la France a changé.

On a tous beaucoup changé …

On a changé d’époque.

On vit dans une situation de guerre, pas une guerre classique … c’est une guerre sournoise .

Les attentats qui ont étaient commis ce sont des crimes contre l’humanité … »

|

 

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

1...2526272829...33
 

Chersue |
Xoxounefille |
Adiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reve2liberte
| Journaldesdefis
| Coquettes