• JE VEUX REFLECHIR

    JE VEUX REFLECHIR

  • "QUE CHACUN RAISONNE
    EN SON ÂME ET CONSCIENCE,
    QU'IL SE FASSE UNE IDÉE
    FONDÉE SUR SES PROPRES LECTURES
    ET NON D’APRÈS
    LES RACONTARS DES AUTRES."
    (Einstein)

  • "N'ESSAIE PAS D'ÊTRE
    UN HOMME DE SUCCÈS,
    ESSAIE PLUTÔT D'ÊTRE
    UN HOMME DE VALEUR."
    (Einstein)

  • " 2 CHOSES SONT INFINIES :
    L'UNIVERS
    ET
    LA BÊTISE HUMAINE."
    (Einstein)

  • "IL EST PLUS FACILE
    DE DÉSINTÉGRER UN ATOME
    QU'UN PRÉJUGÉ."
    (Einstein)

  • "PEU SONT CAPABLES
    D'EXPRIMER POSÉMENT
    UNE OPINION DIFFÉRENTE
    DES PRÉJUGÉS DE LEUR MILIEU."
    (Einstein)

  • "C"EST LA PERSONNE LIBRE ET CRÉATRICE
    QUI FAÇONNE LE BEAU ET LE SUBLIME
    ALORS QUE LES MASSES
    RESTENT ENFERMÉES
    DANS UNE RONDE INFINIE
    D’IMBÉCILITÉ
    ET D 'ABRUTISSEMENT."
    (Einstein)

GUERRE CIVILE EN FRANCE ?

Posté par lemysterefurtif le 23 décembre 2015

00000

|

« Manuel Valls a parlé ce matin de guerre civile?

Un peu facile de crier au loup pour sauver les meubles et de prédire le pire

pour remonter dans les sondages.

Faire peur, en appeler à la panique nationale, quitte à mentir un peu et à trahir beaucoup,

pour détourner la colère populaire, c’est la base même du fascisme.

Quelle est la politique qui peut aujourd’hui conduire à la guerre civile?

Qui est au pouvoir depuis 40 ans en général et 4 ans en particulier

et nous a conduit à la situation actuelle?

Qui s’est essuyé les pieds sur le référendum de 2005 quand 55% des Français avaient voté non

à un traité constitutionnel mettant l’Europe sous l’emprise de Goldman Sachs

et des marchés financiers dirigés depuis Wall Street?

Qui a réduit l’école de la République à une machine à fabriquer des analphabètes?

Qui a maintenu la suppression du service national

pour que l’on ne mesure pas concrètement le niveau d’ignorance de la jeunesse?

Qui a éradiqué la classe paysanne en laissant un syndicat agricole

transformer nos campagnes en usines?

Qui a installé sur tout le territoire des cités ghettos où l’en entasse l’immigré

pour qu’il ne s’émancipe pas et devienne de la main d’oeuvre bon marché pour le patronat?

Qui a autorisé les grandes surfaces à coloniser les grandes agglomérations

et à s’emparer de 90% du marché de la consommation en étranglant les petits producteurs

et les artisans créateurs d’emploi?

Qui a autorisé la grande distribution à s’installer dans les centre ville,

avec la bénédiction de M. Macron, pour éradiquer les derniers commerces de proximité?

On ne peut pas imputer tous ces échecs au seul premier ministre!

Qui avait dans ses rangs Jérôme Cahuzac au Ministère du budget?

Qui appelle à voter pour les amis de Patrick Balkany et consorts

au prix de la démission de ses militants?

Qui fut si proche de Dominique Strauss Kahn en fermant, des années durant,

les yeux et les oreilles sur des comportements indignes?

Qui a supprimé les 60.000 places de prison qui devaient permettre à une population carcérale

d’avoir des conditions moins inhumaines de détention

pour ne pas transformer les cellules en école du crime?

Qui a applaudi l’intervention en Libye avec les intellectuels de gauche

pour faire de ce pays le futur Etat Islamique de l’Afrique du Nord?

Qui au lendemain du 7 janvier a refusé de parler d’islamisme pour ne pas stigmatiser une religion?

Qui après le 7 janvier a refusé de rétablir les contrôles aux frontières

et dans les aéroports pour ne pas créer un climat d’insécurité?

Qui au lendemain du 7 janvier a refusé d’intervenir dans les mosquées

où des imams intégristes prêchent quotidiennement leur haine de la France?

Qui s’acoquine et vend son âme contre les deniers du Qatar et de l’Arabie Saoudite?

Qui refuse d’interpeller publiquement la Turquie à propos du pétrole de contrebande

qui enrichit Daech?

Qui a refusé de discuter avec la Russie pour étudier les moyens de combattre ensemble

le terrorisme islamique?

Qui a démantelé les services secrets au Ministère de l’Intérieur pour créer une cellule de statistique

sur la baisse de la criminalité en France,

empêchant des milliers de fonctionnaires compétents d’être sur le terrain?

Qui n’a pas rétabli la police de proximité déconstruite par Sarkozy,

seul instrument efficace de prévention contre la délinquance?

Qui a laissé des lignes de bus du réseau nord de la RATP aux mains de militants islamistes?

Qui durant le discours au Congrès de Versailles le 16 novembre n’a pas une seule fois utilisé

le mot islamiste?

Qui a promis une baisse assurée du chômage pourvu que l’on accepte de renoncer

aux promesses électorales de la campagne présidentielle de 2012?

Qui nous a vendu en grandes pompes une COP21 retentissante

pour sauver le climat de la planète et qui va finir en flop magistral?

Qui rackette les PME, les artisans, les commerçants avec le RSI?

Qui saigne les classes moyennes avec une fiscalité qui appauvrit le pays

et décrédibilise l’Etat?

Qui, enfin, est entrain de négocier en douce et à l’insu des peuples

le Traité transatlantique (TATFTA) qui veut mettre l’Europe à genoux devant le marché américain?

Qui, qui, qui?

Vous balayez tout le spectre politique et géopolitique, il parlait en l’occurrence du Front National…

Qui veut la guerre civile?

Celui qui s’accroche par tous les moyens à un pouvoir honni et discrédité

ou 30% d’un électorat (+ 45% d’abstentionnistes)

qui essaye de faire comprendre aux gouvernants de ce pays, qu’il n’en peut plus,

qu’il n’en veut plus et qu’il est exaspéré d’avoir voté pour des menteurs et des tricheurs?

*

Le meilleur moyen d’éviter la guerre civile, Monsieur le Premier Ministre,

c’est de vous excuser d’avoir conduit ce grand pays là où il en est aujourd’hui

et d’en tirer les conséquences politiques.

Vous avez tout fait pour que cette partie du peuple Français en arrive à ce degré d’indignation

et son égarement vous sert.

Vous êtes le meilleur allié et le principal pourvoyeur en voix du Front National.

Vous n’êtes pas habilité à donner des leçons de morale à ceux

que vous avec jetés dans le désespoir.

Silence Manuel! Et un peu de pudeur en ces heures difficiles.

La guerre civile, c’est de votre discours dont elle se nourrit. »

|

(Perico Legasse)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

DEMOCRATIE FRANCAISE EN DANGER

Posté par lemysterefurtif le 22 décembre 2015

0001

|

« La France devient chaque jour davantage le village Potemkine de la démocratie.

Derrière la façade des institutions et des discours

qui nous abreuvent de leurs grands principes,

la réalité d’une oligarchie accrochée à ses pouvoirs

et animée par des intérêts contraires au Bien Commun des Français

se fait de plus en plus pesante.

Non seulement le décor résiste, mais dans ses coulisses,

et lorsque le rideau du spectacle électoral tombe,

la machinerie du pouvoir restreint un peu plus la vie démocratique.

Le Peuple, réduit au rôle de spectateur, a quitté la salle pour parcourir les marchés de Noël.

Les affiches commencent à annoncer le prochain spectacle, celui des Présidentielles.

Certains s’emploient déjà à repeindre les décors.

Voulant oublier le premier tour des régionales, celui ou l’on choisit,

pour le second où on élimine en ramenant le « ni-ni » à un seul « non »,

on ressort la vieille lune du « grand groupe central » de Giscard.

Cambadélis en rêve pour Hollande, sauvé des eaux par les centristes

enfin détachés des « Républicains » .

Raffarin en bon publicitaire, sort le slogan du « pacte républicain » contre le chômage.

Il avoue son objectif : faire baisser… le Front National.

Lui aussi veut rassembler au centre et a jugé Juppé plus rassembleur que Sarkozy.

Juppé d’Aquitaine et Raffarin du Poitou, ces régions désormais unies et restées à gauche,

vont tenter de réunir les centristes et quelques électeurs socialistes

pour être face au FN au second tour des présidentielles.

Pendant que Bertrand retrouve Hollande sur un lieu de fraternisation,

eux en sont déjà à collaborer.

Face à la montée de la colère d’un peuple qui n’en peut plus de se voir trahi,

le racolage à droite toute façon Buisson-Sarkozy a fait son temps,

ce sera désormais le bunker baptisé « républicain » qui résistera à l’assaut.

Ses occupants n’en bougeront pas. Ils s’interrogent seulement sur leur chef.

Que les vraies questions du pays, comme l’immigration, la destruction de la famille,

la dérive européenne, la perte de compétitivité, l’incapacité de réformer,

ne soient pas résolues leur importe peu.

« Le chômage » vous dis-je ! Comme si celui-ci ne faisait pas partie de l’ensemble !

Pour l’emporter, les relais dans la société civile sont puissants.

Un triangle est particulièrement redoutable.

Bien des vaisseaux y ont sombré qui portaient les couleurs de la liberté d’expression.

Des associations politiquement orientées et militantes, mais néanmoins subventionnées,

traînent le dissident devant la Justice qui condamne éventuellement

et la presse annonce le coupable dérapage puis sa juste condamnation.

Elle se fait plus discrète lorsque des juges cessent d’être des censeurs

pour être des défenseurs du Droit. Eric Zemmour, Renaud Camus

et Christine Boutin, aujourd’hui même, figurent parmi les victimes de ce traquenard.

J’y ai échappé en gagnant sept procès, mais en perdant mon siège parlementaire,

et une bonne partie de mes économies.

Marine Le Pen vient d’y essuyer un grain.

Cette fois la presse a occupé deux des angles.

Bourdin a très clairement rapproché le FN de l’Etat islamique en les mettant tous deux

dans la rubrique « repli identitaire » et en évoquant une « communauté d’esprit ».

Assez logiquement, les responsables politiques insultés

ont réagi en soulignant le caractère diffamatoire de la comparaison

et en publiant des photos des atrocités de « daesh ».

Immédiatement, le pouvoir a actionné la Justice qui a ouvert une enquête.

Valls, qui doit être l’héritier de Don Bazile ou de Torquemada, a fulminé

comme il l’avait fait contre… la « Manif pour Tous » avec un sens aigu de l’inversion des valeurs.

Ce qui est monstrueux, selon lui, ce n’est pas d’écraser un homme sous un char

ou de le brûler vif,

ce n’est pas de comparer un parti qui réunit 7 millions de Français à un groupe terroriste,

auquel le gouvernement français fait une guerre bien molle, non

c’est d’oser se défendre en montrant des photos.

La presse dénonce, scandalisée, l’odieux dérapage.

J’avais subi ce mot pour avoir dit la vérité.

Il ne s’agit pas ici pour moi de défendre un parti dont je ne suis pas membre,

mais simplement de stigmatiser l’apparence trompeuse de la démocratie française.

Les combines politiciennes privent les Français d’exercer leur pouvoir légitime.

Les lobbys, les copinages, les réseaux au sein de la société civile manipulent l’opinion

et restreignent la liberté d’expression.

La Démocratie est le pouvoir du peuple limité par des droits fondamentaux,

notamment la liberté d’exprimer son opinion.

Elle est aujourd’hui doublement menacée. »

|

(C Vanneste)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

VOTER POUR MARINE LEPEN ?

Posté par lemysterefurtif le 8 décembre 2015

39

|

« Un peu plus de 6 millions.

C’est le nombre de Français ayant voté pour le Front national (FN)

pour le premier tour des régionales. »

Est-ce que ça fait 6 millions de gens haineux et haïssables,

est-ce que ça fait 6 millions de « nazis »

comme le sous entendent tous les partis politiques qui craignent de perdre leur pouvoir

et tous ceux qui suivent les diktats de l’intelligentsia si  médiatique en place ?

Je ne crois pas.

*

Est-ce que ça fait 6 millions de français qui osent dire leur mécontentement

sur la situation du pays en ce moment  ? Oui.

Est-ce que ça fait 6 millions de français qui ont choisi de dire « ça suffit »

au Pouvoir en place ? Oui.

*

Si ces 6 millions de gens avaient la haine du parti nazi en eux …

ils auraient d’autres moyens que le vote pour s’imposer à notre époque.

Peut-être est-il temps de trouver des arguments plus sérieux et plus valables

si vous voulez contrer le Rassemblement de Marine que vous haïssez tant !

Peut-être est-il temps de faire preuve de démocratie et de respecter tous les partis !

*

Le seul argument valable ne serait-il pas d’ailleurs d’amener le pays à s’élever

plutôt que de l’entrainer continuellement vers la culture de  la peur,

vers les bas fonds de la misère galopante,

de la délinquance à outrance,

de la guerre civile

ou de cette guerre de religion qui ne dit pas son nom

mais qui commence sérieusement à trouver des acteurs sournois et habiles

dans pas mal de quartiers, dans pas mal de cités  ?

Un autre argument valable  ne serait-il pas aussi de stopper le pillage des français

orchestré par le prélèvement  de nouveaux impôts  et taxes  ajoutés abusivement ?

Un autre argument ne serait-il pas d’être des élus irréprochables en moralité et en tenue de vie ?

Un autre argument ne serait-il pas de tout faire pour retrouver la souveraineté du Pays ?

Un autre argument ne serait-il pas d’éviter de se lier à des régimes totalitaires,

à des êtres qui bafouent ouvertement les Droits de l’Humain

quand on s’évertue à donner des leçons partout ?

Un autre argument ne serait-il pas que les politiques acceptent

d’Aimer d’abord ce Territoire France

au lieu d’aimer à outrance le parti dont ils dépendent  ?

*

Vous aimez la France prouvez-le !

Agissez au lieu de parler  !

Ayez une ligne de conduite irréprochable

et ne vous soumettez pas aux diktats imposés par des étrangers au Pays.

Sauvez la France avant de sauver le monde

Le Vrai Drapeau des Droits de l’Homme

commence par la protection de ceux qui sont autour de vous !

|

Peut-être faudrait-il réfléchir également sur cette citation :

Le FN   « il est là le premier parti de France, pas uni derrière une seule idée,

plein de diversité, de propositions, d’envies,

peut être même de solutions si on accepte de les laisser parler.

(S Chappelas)

|

A quand  des politiques unis  pour faire marcher le pays vers un Mieux -Être ?

Quand ils en auront finis avec leur querelle de partis sans doute.

Dommage …  parce qu’en attendant la France s’abîme et les français crèvent !

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LA FRANCE BLEU MARINE

Posté par lemysterefurtif le 7 décembre 2015

FRANCE|

Gros chambard en France

 53.5 % des communes françaises ont voté FN !

carte|

Attitudes des politiques,  des journalistes et des bien pensants :

« ceux qui ont voté FN sont des racistes xénophobes islamophobes plein de haine …

qui mettent en péril et la France et l’Europe … »

Ben tiens !

Et si les votes étaient le juste résultat d’une gestion catastrophique de la France

par les divers socialos droitos et divers bobos ?

Et si les français en avaient marre d’avoir été pris pour des pigeons

à qui on demande de se serrer de plus en plus  la ceinture,

à qui on assure que les caisses sont vides pour toutes leurs revendications

mais qui voit que,  bizarrement,  les gouvernements savent  trouver des milliards

pour distribuer ici et là, à l’étranger ou aux étrangers ?

Et si les français en avaient marre de ce manque de sécurité galopante partout en France ?

Et si les français en avaient assez de ce chômage qui pourrit toute leur vie ?

Et si les français avaient commencé à comprendre que leur Pays  n’avait pas pour vocation

à prendre en charge  toute la misère du monde

surtout quand il ne sait même pas gérer et soulager la misère galopante

de ses propres ressortissants ?

Et si les français avaient maintenant compris que les gouvernants d’aujourd’hui

sont juste sous l’emprise des USA et des dictats de l’Europe ?

Et si les français avaient aussi du mal à accepter ces alliances outrageuses de nos gouvernants

avec ces pays arabes du Golfe … ou la Turquie …

où les droits fondamentaux de l’homme et surtout de la femmes sont continuellement bafoués,

où la barbarie est avérée,

où l’ignominie est prouvé par des tas d’enquêtes prouvant qu’ils ont tous contribué

à payer les divers mouvements islamistes

pour déstabiliser l’Occident mais aussi l’Orient …

et que sans doute ils le font encore  ?

Et si les français en avaient assez de voir qu’on est capable d’envoyer de nos soldats

faire la guerre ailleurs

pendant que l’ennemi construit,  ouvertement aujourd’hui,

son chemin sur nos propres terrains ?

Et si les français voulaient aussi retrouver de vrais frontières,

de celles qui doivent et protéger le territoire et les humains qui y vivent ?

|

france1d

france1h

|

Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet

mais une seule conclusion s’impose cependant :

les français ont décidé de se libérer des anciennes énergies

et ont voté  malgré la peur qu’on lui instille constamment par les médias

qui n’ont de cesse de diaboliser le FN notamment….

et  tous ceux qui se disent patriotes et qui disent aimer leur pays et vouloir le défendre !

|

Dimanche, les français ont  donné une bonne leçon

« aux vieux représentants d’un système extraordinairement méprisant » …

et aujourd’hui ces politiques ont peur …

Peur pour la France ?  non,

peur de perdre leur pouvoir sur les français

et de ne plus pouvoir les manipuler comme cela a toujours été fait !

|

Au-delà du vote pour le parti de Marine Lepen

il y a donc le désir flagrant de voir notre pays changer de cap au plus vite !

Et ça c’est bien !

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LA FRANCE CHRETIENNE ET LAIQUE

Posté par lemysterefurtif le 6 décembre 2015

0123

|

– La République est laïque, la France est chrétienne -

« La République Française est laïque au moins depuis la loi de 1905.

Mais la France est de culture chrétienne,

évidence qu’il faut accepter et approfondir que l’on soit ou non croyant.

Et c’est d’ailleurs parce qu’elle est de tradition chrétienne et plus encore catholique

que la France peut être laïque.

*

La laïcité est une conséquence directe et certaine de la tradition Chrétienne.

Le Christ nous rappelle que « son Royaume n’est pas de ce Monde »,

ce qui irrite et provoque l’Empereur Romain dont le pouvoir civil s’appuie sur la maîtrise d’un culte,

le culte impérial.

Peut-il y avoir deux royaumes ? Pour le Christ, la réponse est oui,

et il demande à ses disciples de séparer ce qui est à César de ce qui est à Dieu.

*

Autour de la Méditerranée et au cœur de l’Europe,

les religions du « Livre » n’ont pas la même approche.

Affaire difficile pour le Judaïsme mais qui se règle par l’absence de prosélytisme.

Le Roi ne se confond pas avec les Grands Prêtres.

La disparition du Royaume de Jérusalem laisse émerger des communautés

qui se gèrent sans référence à un pouvoir unique au moins jusqu’en 1948.

L’Etat d’Israël d’ailleurs ne se veut pas théocratique mais bien démocratique.

*

La France Catholique, pour parler d’elle, trouve un chemin original

grâce à la sagesse politique des Capétiens qui ne seront ni ultramontains

comme le furent parfois les empereurs du Saint-Empire Romain Germanique,

ni vraiment gallicans, à l’encontre de l’Angleterre qui organise une religion nationale.

Les communautés protestantes d’Europe et surtout d’Amérique

adosseront les pouvoirs politiques à la Bible sur laquelle il convient de prêter serment.

En France, le roi est très « Chrétien ».

La France se veut être la fille aînée de l’Église.

Mais, il importe que l’Église de Rome ne s’occupe pas d’elle.

Les Rois y veillent. Napoléon, en séquestrant le Pape,

ira plus loin qu’aucun de ses prédécesseurs Capétiens.

Le Pouvoir rend hommage à l’Église à condition de ne pas en dépendre.

Aujourd’hui, la laïcité à la Française est donc autant la fille des Lumières du XVIIIe siècle,

que l’héritière des légistes de Philippe Le Bel, des politiques de la Monarchie,

des réalistes du Concordat de 1801.

Certes, Louis XIV détonne avec sa révocation de l’Edit de Nantes.

Mais sa décision est plus politique que religieuse.

Le Roi combat les minorités politiques plus qu’il ne condamne une conviction.

*

Deux guerres au XXème siècle vont consacrer cette entente paradoxale

du « Religieux » et du « Politique » dans notre pays.

La Première Guerre Mondiale, dont nous commémorons le Centenaire,

a préparé la réconciliation entre Rome et la France, entre la République et les Catholiques :

à l’Église les femmes, les enfants et les vieux.

A la République les hommes adultes, seuls électeurs.

Après la Seconde Guerre Mondiale, le vote des femmes, la démocratie chrétienne

et son prolongement à la construction européenne, ont achevé ce syncrétisme si particulier,

où la France est à la fois laïque tout en acceptant le passage par l’Eglise

qui, s’il n’exprime plus une foi profonde et un engagement complet,

est cependant un rendez-vous obligé pour bien des étapes de la vie publique.

Laïcité prudente, où l’on accepte volontiers la Religion dominante

parce qu’elle reste dans l’ordre de l’intime ou qu’elle se rattache à des rites collectifs consacrés,

baptêmes, mariages, deuils, commémorations.

*

L’histoire Chrétienne imprègne nos paysages et nos villes et de nos villages. …

*

Dernier venu et en force depuis trente ans, l’Islam, dans ce face à face,

apparaît bien étrange et bien décalé.

C’est une Religion qui, dans ses terres d’origines, aime à l’excès les rites

qui encadrent la vie quotidienne et la confusion du Politique et du Religieux,

du collectif et de l’individuel.

Il nous paraît bien loin de notre compromis historique.

Marginal il intriguait, désormais fortement minoritaire, il peut inquiéter.

Tout a été si long pour arriver à la paix.

*

Depuis le baptême de Clovis jusqu’à la loi de 1905,

il nous aura fallu seulement quinze siècles pour vivre ensemble sereinement

notre laïcité aujourd’hui,

alors que la France n’a jamais été ni vraiment puritaine ni vraiment intégriste. …

Comment faire comprendre et partager aux derniers venus ce long cheminement d’un pays

qui s’est constitué autour de la volonté politique

et qui ne s’est jamais soumis à l’autorité religieuse ?

Posons la question autrement : Peut-on être Musulman et Voltairien ?

J’espère que oui et je souhaite que la violence de l’Islamisme radical

ne soit qu’un feu de paille atroce mais passager,

l’expression mondialisé d’une crise locale née au Proche Orient

des séquelles tardives de la disparition de l’Empire Ottoman.

Si tel n’était pas le cas,

si une communauté voulait vivre selon les règles de sa foi plus que selon celles de la Loi,

c’est notre bien commun, la France, qui volerait en éclats. »

|

(Gérard Longuet )

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

PROTEGEZ NOEL ET LES CRECHES !

Posté par lemysterefurtif le 6 décembre 2015

 

noel

QU’ON LE VEUILLE OU NON …

- Dans les églises Chrétiennes on parle de paix et d’amour …

– les Crèches sont un symbole universel d’amour et de partage

présent au sein de toutes les familles …

- la Sainte Vierge est le symbole d’une mère aimante et protectrice …

- nos Traditions sont le symbole d’un désir de bien vivre ensemble …

- notre Culture est le symbole de milliers de petites étincelles qui veulent aller vers la Lumière

plutôt que vers les ténèbres …

ET CA EN DÉRANGE QUELQUES-UNS ?

On se demande pourquoi ?

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

NOS VALEURS A NOUS

Posté par lemysterefurtif le 3 décembre 2015

oiseau

|

Quand l’islam établira :

-  la liberté de la femme

-  l’égalité entre hommes et femmes

-  la mixité

-  le droit à la différence de vie ou de croyance …

-  et le respect absolu de la laïcité (donc du religieux réservé à la sphère privée !)

notre pays ira surement un peu mieux !

|

« Nos valeurs à nous c’est :

- la liberté de conscience

- c’est l’égalité des hommes et des femmes

- c’est le droit de croire ou de ne pas croire

- c’est la liberté artistique

- c’est le droit d’aimer la personne de son choix quelque soit son sexe,

quelque soit la couleur de sa peau, quelque soit sa religion.

Ce que je constate c’est que ces valeurs là sont incompatibles avec l’islam

que je vois fonctionner en France, dans les pays européens et partout dans le monde . »

|

(auteur ?)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

PAROLE DE MILITAIRE

Posté par lemysterefurtif le 2 décembre 2015

france

|

« Aux plus jeunes :

Dans ces conditions, que dire aux plus jeunes, à ceux à qui aujourd’hui, je passe le flambeau.

Je ne suis pas forcément très fier de ce que je vous laisse, jeunes gens.

Disons que j’ai essayé de sauver les meubles.

Des temps difficiles s’annoncent et vous allez souffrir.

Souhaitez seulement que les circonstances ou les princes qui nous gouvernent

ne vous entraînent pas dans des aventures diplomatiques et militaires

en décalage avec les moyens disponibles.

Car, ne nous y trompons pas, c’est bien l’ambition de la France

qui va faire l’objet de révisions déchirantes.

Mais au moment de partir, j’aurais tendance à vous dire :

« raccrochez vous aux fondamentaux ».

J’ai cherché quoi vous dire dans ce domaine et je me suis souvenu de ce que le gal Bigeard

qui vient de nous quitter avait dit à l’occasion de son dernier anniversaire :

« ayez du cœur, ayez de l’esprit, aimez vos hommes et par dessus tout, aimez la France » !

*

« Ayez du cœur »,

c’est-à-dire du cœur au ventre comme on disait autrefois,

ayez des élans, des enthousiasmes, des révoltes même.

Engagez vous, témoignez sur votre métier,

parlez juste et vrai.

Soyez physiquement, moralement et intellectuellement toniques ;

*

« Ayez de l’esprit »,

c’est-à-dire comprenez l’époque et la société dans lesquelles vous agissez.

Soyez curieux et intellectuellement agiles.

Cultivez l’intelligence des situations complexes

dans lesquelles vous vous retrouverez inévitablement engagés ;

*

« Aimez vos hommes »,

et je vous dirais même aimez-les d’amour.

Préservez-les tout en sachant être sévères, exigeants mais justes.

La perte de l’un d’entre eux doit vous atteindre comme m’a atteint la mort

du S-lieutenant Haristoy et de son tireur, du MDL Lefevre, du BCH Burgard en Arabie,

de mon compagnon d’armes mort en Irak en 2005 et tant d’autres français ou étrangers.

Respectez-les avec naturel, ils vous le rendront au centuple.

Soyez comme le centurion de l’Evangile qui dit à l’un « fais ceci » et il le fait

et dont le Christ a dit qu’il n’avait pas vu de plus grande foi en Israël.

*

Enfin, « aimez la France »

et j’ajouterai, aimez la France en Europe.

Comme Péguy l’a si bien dit, aimez-la de manière charnelle, viscérale.

Quoiqu’on en pense, elle le mérite bien

même si parfois, certains lui font trahir l’idéal qu’elle incarne au fil de sa longue histoire.

Aimez ses villes et ses campagnes, aimez ses enfants, aimez sa culture.

Prenez le temps de la parcourir, de la découvrir.

Aimez ses trésors, ses richesses

qui sont aussi ceux d’une Europe chrétienne qui reste un rêve pour beaucoup de par le monde.

Souhaitez qu’elle ne l’oublie pas. »

|

(Discours d’« adieu aux armes » du général Bout de Marnhac)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

QUI SONT LES ISLAMISTES ?

Posté par lemysterefurtif le 1 décembre 2015

parisa

|

« Vous ne vous reconnaissez pas dans ce qu’il s’est passé.

Je veux dire, vous ne reconnaissez pas la main de l’homme.

« Comment une personne humaine peut-elle faire cela ? Je ne comprends pas. » Dites-vous.

Alors le conseil que nous pourrions vous donner

est de ne pas essayer de comprendre ce geste

car certaines personnes sont programmées et entraînées depuis des années

à mener ce genre d’événement.

Les auteurs physiques de ces meurtres n’ont pas d’empathie pour l’être humain.

Ils sont coupés de leur cœur depuis bien longtemps

et c’est pour cette raison qu’ils sont capables d’agir de la sorte.»

  Mais comment un être humain peut-il être coupé de son cœur ?

« Eh bien parce que vous n’êtes pas tous au même stade d’évolution.

L’époque actuelle se construit peu à peu sur l’énergie du cœur.

Individuellement et collectivement vous êtes amenés à agir à partir de votre cœur.

Mais c’est un apprentissage et un chemin sur lequel tous ne sont pas.

Ceux-là sont donc déconnectés de leur cœur

et ils ne peuvent avoir les mêmes considérations

ni les mêmes perspectives que ceux qui agissent en fonction de leur cœur.

Extérieurement ils sont semblables à vous mais à l’intérieur, tout est différent.

Alors pour cette raison, il est inutile d’essayer de les comprendre

puisqu’ils ont agi à partir d’autre chose.

A partir d’un concept qu’ils ont transformé en cause puis en action vendredi dernier.

Ils ont suivi un programme et ils ont mis en action ce programme.

Ce sont comme des robots qui ont été programmés pour agir de la sorte.

Car vous n’êtes pas crédules à ce point pour penser qu’ils ont agi de leur propre chef.

Non bien sûr.

Les instigateurs de cet acte, ceux qui ont manigancé cela ont utilisé ces personnes

comme s’il s’agissait de leurs marionnettes. »

Alors à quoi bon continuer à vouloir analyser, disséquer et réfléchir sur ces événements

qui sont l’œuvre d’une minorité.

Vous, la majorité, ne tombez pas dans ce piège. »

Cet événement est-il le symbole de quelque chose ?

« Oui ! Il est un symbole fort à plusieurs niveaux.

Cet événement comme le précédent s’est déroulé dans la ville

qui est aussi appelée la « Ville Lumière ».

La lumière est l’ennemi de l’obscurité et de l’ignorance (au sens figuré).

La lumière, c’est-à-dire, l’éveil de toute l’Humanité est en train de progresser à grande vitesse.

L’obscurité tente donc d’empêcher ce mouvement.

Vous vous trouvez à une époque de l’histoire de l’humanité

où la lumière n’a jamais été aussi lumineuse

et où l’obscurité n’a jamais été aussi sombre.

Ces événements sont donc des tentatives (vaines) pour ralentir les effets de la lumière.

Nous vous invitons à rester centrés sur votre propre lumière, votre flamme intérieure. »

|

(Haziel)

|

paix  paris2015-11

                                              1968                                                                                       2015                             

|

Paris =  symbole d’une ville lumière.

Tour Eiffel = symbole d’un phare envoyant de la lumière.

Tout un symbole donc pour ces attentats de novembre 2015 à Paris !

L’ombre a attaqué la lumière !

L’ombre voulait une immense vague de haine et de guerre sur notre territoire …

Elle n’a reçu que des bougies et des fleurs !

La Vie plus forte que la mort !

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

ILS ONT VOULU TUER LA FRANCE !

Posté par lemysterefurtif le 30 novembre 2015

france7

|

« POLITIQUE – Nous aurions pu mourir le 13 novembre.

Vous, moi, nous aurions pu nous trouver à la place de ces étudiants,

de ces pères de famille, de ces jeunes femmes, de ces amis abattus un vendredi soir

dans le cœur de Paris, à une terrasse de café, dans une salle de concert, dans la rue.

Ce 13 novembre, nos rêves de paix fragile se sont évanouis, et avec eux notre insouciance,

notre irrévérence, et un détachement de tout ce qui peut assombrir nos existences.

Ce 13 novembre nous fera pleurer longtemps.

Ce 13 novembre empêche nos enfants de dormir et nous remplit de tristesse et de rage.

Ce qui est mort ce 13 novembre, ce sont nos instants de quiétude:

des assassins les ont pris pour cible méthodiquement,

avec des balles, des explosifs, sans que jamais la France cède,

sans que jamais notre Nation rompe.

Ce 13 novembre occupera notre génération:

désormais commence un monde où le fou se fait justice avec le calme des bêtes.

*

Ces assassins veulent détruire ce que nous aimons:

nous vivrons et nous les ferons plier, nous les ferons reculer.

Nous détruirons leurs repaires, leurs chefs, leurs complices et leur idéologie,

sur le territoire national et ailleurs.

Nous ne leur laisserons aucun répit et nous vaincrons.

Comment ? Par la vigilance et par la force.

Par le courage de nos soldats, de nos gendarmes, de nos policiers et de nos forces spéciales,

par le travail méticuleux de nos services de renseignement.

Mais plus encore par la réaffirmation de ce que nous sommes et de ce que nous voulons être.

*

Les commanditaires islamistes veulent liquider ce que nous sommes ?

Crions leur ce que nous sommes, crions leur la France !

Nous sommes cette Nation qui a inventé les droits de l’Homme

et donné la république moderne au monde :

nous ne reculerons jamais devant une poignée de barbares qui ont la peur comme arme,

la haine comme idéologie, le ressentiment comme seul moteur.

*

Nous sommes 1789 et l’appel du 18 juin, nous sommes les combats de Verdun

et le refus de la guerre en Irak,

nous sommes une mémoire et un espoir :

nous ne nous laisserons pas intimider par un prétendu califat qui bafoue

et détruit toute civilisation.

Nous sommes cette langue merveilleuse et douce, si fluide, si tendre,

qui se parle aux quatre coins du monde

et dont les accents bercent des peuples par millions :

nous la ferons parler haut et fort contre le fanatisme.

Nous sommes nos mers. Nous sommes nos terres et nos forêts.

Nous portons en chacun de nous des océans et des désirs de grand large.

Les Caraïbes et le Pacifique nous sont familiers,

sur les îles les plus lointaines flotte le drapeau de la République.

Nos enfants voyagent, ils voient le monde en grand,

et dans leurs yeux on voit traîner les souvenirs de leurs amitiés lointaines,

de leurs rencontres ailleurs:

nous ne nous laisserons pas enfermer dans les cachots du fanatisme.

Nous avons connu les invasions, les conquêtes,

nous avons accueilli des populations de toutes origines sur notre sol

et nous sommes restés unis:

nous ne laisserons pas le chancre islamiste ronger notre unité

et nous dresser les uns contre les autres.

Nous avons vécu les guerres de religion, nous savons mieux que personne

à quels massacres et à quels crimes elles conduisent:

nous refusons de les revoir,

nous voulons que chaque religion vive en paix sur notre territoire,

dans le respect de nos principes et des lois de la République.

En France, chacun est libre de croire ou de ne pas croire, de prier ou de se taire,

de tourner son regard vers le ciel ou de le laisser errer au gré de ses pensées.

Chrétiens, juifs ou musulmans, agnostiques ou athées, nous sommes avant tout Français.

Nous sommes un esprit particulier, individuel et universel,

où chacun est ensemble une personne et la Nation,

avec ses espoirs, ses chances, ses révoltes et sa liberté.

*

Nous continuerons à nous battre pour que nul enfant en France

ne se réduise à son origine sociale, ethnique ou religieuse.

Nous continuerons à nous battre pour que chacun puisse se dépasser

et réaliser le destin qui grandit en lui.

Nous prenons les choses les plus insignifiantes au sérieux,

les plus graves avec recul, nous nous disputons pour un mot et nous rions de tout:

nous ne laisserons pas les censeurs condamner nos caricatures,

restreindre notre liberté de pensée.

*

Nous sommes toutes ces femmes qui livrent un combat sans relâche

pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes :

jamais nous ne cèderons sur cette égalité,

jamais nous ne tolèrerons que sur notre sol les femmes soient rabaissées, enfermées,

séparées du reste de la société ou soumises.

Les femmes libres, Louise Michel, Marie Curie, Simone de Beauvoir ou Marguerite Yourcenar

un foulard blanc autour de sa tête sous la coupole si masculine des académiciens,

ont fait la grandeur de notre Nation: nous les soutenons.

Nous voyons encore Simone Veil penchée en pleurs sur son banc de ministre:

nous sommes à ses côtés.

Aucun fanatisme ne nous fera revenir en arrière sur les avancées de la société,

sur la liberté de chacun à maîtriser son corps et à vivre sa sexualité.

*

Notre révolte intérieure, celle qui sourd depuis cette nuit du 13 novembre,

notre révolte la plus profonde a le visage de cette femme au sein nu

brandissant les trois couleurs de la République sur les barricades.

Peuple frondeur, peuple libre, qui ne se laissera jamais dicter son avenir

par la contrainte ou par la menace.

Nous créons. Nous innovons sans cesse. Notre ingéniosité fait notre force.

Nos intelligences essaiment de la Californie à Shanghai, de Sao Paulo à Dakar,

elles éduquent, inventent, produisent la civilisation numérique qui est la nôtre:

aucun obscurantisme ne viendra à bout de notre force de création,

aucun obscurantisme ne nous empêchera de tourner définitivement la page du XXe siècle

pour relever les défis du XXIe.

*

Dans la musique, dans la peinture, dans la littérature ou dans les arts de la rue,

sur les scènes ou sur les écrans, nous savons accueillir les autres cultures

pour ouvrir la France au souffle du monde:

nous refusons de nous claquemurer dans les certitudes des fanatiques,

nous refusons les pensées étroites, la vie factice des esprits endoctrinés et asservis.

Peuple singulier, qui adore la raison de Descartes et invente le surréalisme,

qui porte en lui une certaine raideur et une distance,

mais se tombe dans les bras les soirs du 14 juillet,

qui aime Montaigne et Rabelais, les délires de Rimbaud et le regard glacé de Beckett.

*

Nous sommes un peuple libre avec un idéal.

Nous avons su résister dans des temps de détresse,

nous devons garder cet esprit de résistance.

Nous sommes ce peuple toujours révolté et toujours debout,

jusque dans les épreuves les plus dures.

Le 13 novembre, des fous ont voulu assassiner la patrie de la liberté et de la fraternité.

Le 13 novembre, des assassins ont tué des innocents qui portaient la France en eux

et qui aimaient la France.

Ils ont voulu tuer ce que nous sommes.

Nous devons à nos morts et à nos blessés, à tous ceux qui resteront meurtris dans leur chair

par les drames du 13 novembre,

de défendre ce que nous sommes et de le protéger.

Nos larmes ne sont pas sèches.

Mais les forces de vie et de bonheur auront raison de la folie.

La liberté vaincra. La France vaincra. »

|

(B Lemaire)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

1...2627282930...32
 

Chersue |
Xoxounefille |
Adiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reve2liberte
| Journaldesdefis
| Coquettes