• JE VEUX REFLECHIR

    JE VEUX REFLECHIR

  • "QUE CHACUN RAISONNE
    EN SON ÂME ET CONSCIENCE,
    QU'IL SE FASSE UNE IDÉE
    FONDÉE SUR SES PROPRES LECTURES
    ET NON D’APRÈS
    LES RACONTARS DES AUTRES."
    (Einstein)

  • "N'ESSAIE PAS D'ÊTRE
    UN HOMME DE SUCCÈS,
    ESSAIE PLUTÔT D'ÊTRE
    UN HOMME DE VALEUR."
    (Einstein)

  • " 2 CHOSES SONT INFINIES :
    L'UNIVERS
    ET
    LA BÊTISE HUMAINE."
    (Einstein)

  • "IL EST PLUS FACILE
    DE DÉSINTÉGRER UN ATOME
    QU'UN PRÉJUGÉ."
    (Einstein)

  • "PEU SONT CAPABLES
    D'EXPRIMER POSÉMENT
    UNE OPINION DIFFÉRENTE
    DES PRÉJUGÉS DE LEUR MILIEU."
    (Einstein)

  • "C"EST LA PERSONNE LIBRE ET CRÉATRICE
    QUI FAÇONNE LE BEAU ET LE SUBLIME
    ALORS QUE LES MASSES
    RESTENT ENFERMÉES
    DANS UNE RONDE INFINIE
    D’IMBÉCILITÉ
    ET D 'ABRUTISSEMENT."
    (Einstein)

MAUVAISE FOI DE JOURNALISTE !

Posté par lemysterefurtif le 13 janvier 2019

Image de prévisualisation YouTube

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

VIOLENCE DU PATRONAT

Posté par lemysterefurtif le 11 janvier 2019

hhc1

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

VIOLENCE POLICIERE ACCEPTABLE ?

Posté par lemysterefurtif le 11 janvier 2019

q

|

kk

Dans une enquête publiée sur son site, Amnesty International dénonce

le « recours excessif à la force » des policiers lors du mouvement des Gilets jaunes.

|

Image de prévisualisation YouTube

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

ETRE PATRIOTE

Posté par lemysterefurtif le 11 janvier 2019

xc

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LETTRE AUX GILETS JAUNES

Posté par lemysterefurtif le 10 janvier 2019

gj0

|

« Lettre ouverte à nos amis « gilets jaunes »

Chers Gilets jaunes,

En quelques jours, vous avez réussi ce que personne, depuis des années, des dizaines d’années,

n’avait même esquissé : vous avez donné un visage à cette France d’en bas,

cette France populaire que nos élites ignorent quand elles ne la méprisent pas.

En quelques jours, nos gouvernants et tous ceux qui les servent, qui les conseillent

ou qui rêvent de leur succéder – partis, syndicats, médias… – semblent découvrir cette France déclassée,

souffrante, exaspérée que, grâce à vous, ils sont obligés, enfin, de regarder, de considérer.

En quelques jours, vous avez gagné à votre cause une immense majorité de Français – plus de 80% !

– alors même que, dans les palais de la République, on s’évertuait à vous discréditer,

on rêvait de vous voir vous essouffler, on guettait vos premiers faux-pas.

En quelques jours, vous avez fait de la France des ronds-points un nouveau lieu de rencontres

– parfois de fraternité – où les difficultés, les malheurs de chacun viennent nourrir

les premiers cahiers de doléances que vous faites signer.

En quelques jours, tout en refusant porte-paroles autoproclamés, leaders consacrés par les médias,

récupérateurs professionnels, vous avez imposé vos priorités – « vivre de mon travail »,

« respecter ce que je suis » – contre les cyniques pour qui tout est joué d’avance, tout est perdu d’avance.

En quelques jours, la « France périphérique » est devenue, sous votre pression,

le nouveau bréviaire de ministres, d’élus qui, jusque-là, préféraient les dialogues convenus

avec les partenaires sociaux, la « société civile » la plus policée, les associations subventionnées.

En quelques jours, vous avez démasqué ceux qui ont du mal à déjeuner pour moins de 200 euros,

qui trouvent du boulot en traversant la rue, qui se plaignent qu’on claque un pognon de dingue

pour les plus pauvres.

En quelques jours, vous avez redonné de la fierté aux provinciaux que nous sommes, avec notre accent,

parfois nos mauvaises manières, notre façon de parler trop fort, trop haut, d’utiliser des gros mots

– « le peuple », « les ouvriers », « les riches »… -

de rappeler que nous sommes chez nous et que nous voulons le rester.

Mais voilà que vous êtes, maintenant, à la croisée des chemins.

Pour gagner – en commençant par l’annulation des taxes à venir –, il vous faut éviter plusieurs pièges.

Et répondre à plusieurs questions.

Pourquoi, alors que votre force est d’être au plus près du terrain, du bitume en l’occurrence,

vous évertuer à « monter à Paris » où vous attendent ces casseurs,

ces voyous qui effraient, scandalisent et révoltent à juste titre,

ces meilleurs alliés de ceux qui ne s’emploient qu’à vous discréditer ?

Pourquoi, à la manière des grandes révoltes du midi viticole du passé, ne pas faire de vos mairies

de véritables bastions en demandant aux maires et à leurs conseils municipaux de prendre position,

de recueillir vos listes de revendications et de les transmettre aux préfets et sous-préfets ?

Pourquoi ne pas appeler tous les Français – qui vous soutiennent sans pour autant venir grossir vos rangs

- à vous rejoindre en un raz-de-marée de gilets jaunes affichés à leurs fenêtres,

portés dans tous leurs déplacements, dans toutes leurs activités ?

Pourquoi ne pas exiger de tous les députés, quelles que soient leurs sensibilités,

qu’ils demandent, de la plus ferme des façons, au président de l’Assemblée,

de les réunir en une séance solennelle – et aussi longue que nécessaire –

au cours de laquelle chacun devra se prononcer sur les plus pressantes de vos revendications ?

Pourquoi ne pas inventer de nouvelles formes d’action susceptibles de gagner la sympathie

de nos concitoyens qui hésitent encore à vous rejoindre ?

Rappelez-vous, il y a un demi-siècle, ceux-là mêmes qui nous gouvernent ou leurs jumeaux,

descendaient dans la rue, exigeant que l’imagination soit au pouvoir.

Prenez-les au mot. Ne tombez pas dans leurs chausse-trappes.

Votre popularité est votre première arme. Ne vous la faites pas voler !

C’est en amis – ni donneurs de laçons, ni quémandeurs de voix – que nous nous adressons à vous.

Élus d’une ville et de villages longtemps abandonnés par un État centralisateur,

paralysés par des notables uniquement obnubilés par eux-mêmes, oublieux de leurs promesses,

nous partageons votre constat : cela ne peut plus durer. Et cela ne doit pas durer.

Salutations fraternelles. »

|

(Emmanuelle Ménard, député de l’Hérault) – Robert Ménard, maire de Béziers]

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LIBERTE DE LA PRESSE ?

Posté par lemysterefurtif le 10 janvier 2019

Image de prévisualisation YouTube

|

Liberté de la presse … France en mauvaise posture !

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LETTRE A SON ALTESSE MACRON

Posté par lemysterefurtif le 9 janvier 2019

m

|

« Lettre à son Altesse Macron 1er

Sire, je voudrais vous féliciter il en a fallu du courage

Pour décider de ponctionner de leurs soi-disant avantages tous ces bienheureux retraités.

Il est vrai qu’ils sont redoutables et pour tout dire presque enragés

avec leurs béquilles, leurs bandages sans parler des chaises percées.

Il y a même un bon côté peu s’en iront à l’abordage afin d’incendier l’Elysée

ou de construire des barrages. et puis ils vont bientôt crever

alors pourquoi donc s’en priver ?

Peut-être vous a-t-il échappé ce que fut leur enfance dorée ?

La deuxième guerre mondiale avec son lot de privations de bombardements,

un régal pour qui aime les films d’action.

Et ensuite ce fut l’école où l’on passa bien peu de temps

pas comme certains guignols qui n’en sortent qu’à 27 ans.

Souvent après c’était l’usine où l’on entrait à 14 ans,

quarante huit heures par semaine ( et non 35h et des RTT), quinze jours de congés payés…

Vraiment l’existence rêvée.

Notre service militaire dites moi où l’avez vous fait ?

Pour nous, 28 mois d’une guerre,  trente mille jeunes y sont tombés

mais cela n’est pas votre affaire pour le résultat qu’on connaît.

Alors pourquoi donc se gêner !

Pressurons les tous ces nantis pour pouvoir mieux distribuer aux arrivants de ces pays

qui jamais n’auront travaillé ni cotisé, que nenni.

Pour ce qui est du logement,  mon Dieu que nous fûmes gâtés.

A six dans l’appartement d‘à peine soixante mètres carrés sans aucune des commodités

qu’on accorde généreusement même aux nouveaux arrivés.

Sans doute l’histoire de France n’est pas votre tasse de thé.

Elle fût traitée en votre absence ou bien vous l’avez oubliée.

Pas nous ! Un jour, vous vous en apercevrez…

Macron, le Saigneur des retraités !

Appelons désormais Macron, le Saigneur des retraités car c’est vraiment le titre qui lui convient.

Surtout ne pas se plaindre et critiquer quand on choisit de ne rien faire et ne rien dire !

ON EN A TOUS RAS LE BOL !

Alors Diffusons !

Soyez Acteurs concrètement !

Internet le moyen de nous défendre ! »

|

(Bernard HERTZOG)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

GILET JAUNE

Posté par lemysterefurtif le 7 janvier 2019

j1

j0

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

POLITIQUE VUE PAR ONFRAY

Posté par lemysterefurtif le 4 janvier 2019

Image de prévisualisation YouTube

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

LA REALITE DES GILETS JAUNES

Posté par lemysterefurtif le 1 janvier 2019

Image de prévisualisation YouTube

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

1...34567...32
 

Chersue |
Xoxounefille |
Adiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reve2liberte
| Journaldesdefis
| Coquettes