• JE VEUX REFLECHIR

    JE VEUX REFLECHIR

  • "QUE CHACUN RAISONNE
    EN SON ÂME ET CONSCIENCE,
    QU'IL SE FASSE UNE IDÉE
    FONDÉE SUR SES PROPRES LECTURES
    ET NON D’APRÈS
    LES RACONTARS DES AUTRES."
    (Einstein)

  • "N'ESSAIE PAS D'ÊTRE
    UN HOMME DE SUCCÈS,
    ESSAIE PLUTÔT D'ÊTRE
    UN HOMME DE VALEUR."
    (Einstein)

  • " 2 CHOSES SONT INFINIES :
    L'UNIVERS
    ET
    LA BÊTISE HUMAINE."
    (Einstein)

  • "IL EST PLUS FACILE
    DE DÉSINTÉGRER UN ATOME
    QU'UN PRÉJUGÉ."
    (Einstein)

  • "PEU SONT CAPABLES
    D'EXPRIMER POSÉMENT
    UNE OPINION DIFFÉRENTE
    DES PRÉJUGÉS DE LEUR MILIEU."
    (Einstein)

  • "C"EST LA PERSONNE LIBRE ET CRÉATRICE
    QUI FAÇONNE LE BEAU ET LE SUBLIME
    ALORS QUE LES MASSES
    RESTENT ENFERMÉES
    DANS UNE RONDE INFINIE
    D’IMBÉCILITÉ
    ET D 'ABRUTISSEMENT."
    (Einstein)

GRANDE PREUVE D’AMOUR

Posté par lemysterefurtif le 5 mai 2020

2

|

« Une des plus grandes preuves d’amour que nous puissions avoir envers autrui,

c’est de le laisser faire ses propres erreurs.

|

Qu’il est difficile parfois de voir ceux qu’on aime faire des choix

qui semblent aller à l’encontre de leur bien-être.

Que d’amour devons-nous déployer pour les laisser apprendre leurs propres leçons.

|

Contrairement à ce que nous avons tendance à croire,

nous ne savons pas ce qui est bon pour l’autre.

Peut-être a-t-il besoin de vivre des expériences difficiles pour se renforcer

et devenir ainsi plus solide face aux évènements de sa vie.

Peut-être a-t-il besoin de se prouver ce dont il est capable.

Peut-être doit-il aller jusqu’à subir les inconvénients d’une vie qui ne lui convient pas

pour apprendre à mieux se connaître et à savoir ce qu’il veut vraiment pour lui-même.

Bien des gens se décident à changer vraiment seulement quand ils touchent le fond.

Notre amour inconditionnel peut alors les aider à se relever et à ramasser leurs morceaux.

Mais le changement permanent provient de l’intérieur de chacun

et ça, nous ne pouvons pas le leur donner.

|

Quand ceux qu’on aime semblent faire des choix qui nous inquiètent,

le mieux que nous puissions faire est de les aimer inconditionnellement.

De donner notre avis s’il est sollicité

mais de ne pas forcer d’autres choix qui nous conviennent, à nous.

Aimons-les assez pour les laisser faire leurs propres apprentissages,

même si nous sommes déjà passés par là : notre leçon n’est pas nécessairement la leur.

Chacun a besoin de ses propres jalons pour avancer sur son propre chemin :

laissons-les poser eux-mêmes les marches de leur évolution personnelle.

C’est leur Vie, pas la nôtre. »

|

( Diane Gagnon)

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

ETRE SOUS EMPRISE EMOTIONNELLE

Posté par lemysterefurtif le 1 mai 2020

emotion

|

« L’intoxication émotionnelle émane des conflits personnels et émotionnels

qui affectent directement notre bien-être psychologique et physique,

nous rendant vulnérables et occasionnant des symptômes tels que:

irritabilité, dépression, instabilité émotionnelle, fatigue, etc.

Nous sommes des êtres émotionnels, donc les causes sont diverses.

Mais, dans tous les cas, on subit l’intoxication émotionnelle

dès lors qu’on ne prend pas de temps pour nous, afin de cultiver notre for intérieur.

Quels comportements me montrent que je suis intoxiqué ?

Vous pouvez être sous l’emprise de l’intoxication émotionnelle sans même le savoir.

C’est pourquoi, vous devez prêter une attention toute particulière

à ces comportements qui vous déplaisent, mais que vous adoptez malgré tout.

1. Être constamment sur la défensive

Une personne émotionnellement intoxiquée se renferme sur elle-même

et interprète généralement mal les actes ou les propos des autres,

les considérant comme des attaques.

Elle ne prête donc attention qu’à certains propos.

Si vous sentez que vous êtes intoxiqué, vous avez probablement

vu vos peurs affleurer et prendre le contrôle de votre vie.

Vous réagissez au quart de tour, et vous êtes constamment sur la défensive.

Votre estime de vous-même est réduite à néant,

et vous vous sentez vulnérable face à n’importe quel événement.

Vos émotions créent en vous des blocages, et par conséquent, nous ne voyez que le négatif,

ou du moins ce qui, selon vous, vous affecte directement.

Du ce fait, la plupart du temps, vous détournez les propos ou les actes des autres vers vous

, en réagissant de manière agressive afin de vous protéger d’un éventuel dommage,

mais qui en fait n’existe que dans votre tête.

|

2. Être excessivement critique

Il n’est pas simple de discuter avec une personne intoxiquée,

car elle s’impose elle-même la barrière de l’intransigeance.

Elle ne laisse rien passer, chez les autres comme chez elle-même.

Si vous sentez que vous êtes intoxiqué, c’est probablement que,

guidé par votre désir de tout contrôler,

vous êtes trop exigeant avec vous-même,

et vous ne vous autorisez aucune marge d’erreur.

Essayez d’être plus indulgent avec vous-même, mais aussi avec les autres.

|

3. Se sentir éteint, ou face à un mur

Quand on se rend compte que nos émotions débordent,

on préfère se refermer sur nous-même, afin de nous protéger de nos propre sentiments.

C’est la raison pour laquelle une personne qui est accablée par ses émotions,

voit sa vitalité s’évanouir et étouffe.

Étouffer, c’est ne pas avoir assez de forces pour lutter,

c’est se sentir absolument incapable de réactiver sa vie.

C’est ce qui arrive quand notre cerveau se trouve inondé par nos émotions,

ce qui nous bloque et nous empêche d’avoir les idées claires.

|

4. Condamner constamment les autres en les insultant ou en les sous-estimant

Les gens émotionnellement intoxiqués peuvent se montrer agressifs et dangereux,

dans le sens où, étant sur la défensive,

ils sont capables de lutter bec et ongles pour une cause qui est cruciale pour eux.

Du fait de leur blocage émotionnel, leur réponse n’est pas claire,

et ils ne parviennent pas à valoriser avec bon sens leur entourage.

De plus, ils ont du mal à ressentir de l’empathie pour les autres,

étant eux-mêmes envahis par des émotions qui condamnent leurs sentiments.

En fait, si vous êtes intoxiqué, il se peut que vous condamniez vos sentiments

et que vous renfermiez en vous une certaine culpabilité.

Pour vous, le fait de projeter vos peurs et vos frustrations sur les autres,

c’est un échappatoire et une libération. …

|

(C Legrand)

|

 

 

 

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

IMPOSSIBLE DE COMMUNIQUER

Posté par lemysterefurtif le 19 avril 2020

081

|

« En parlant de différences vibrationnelles,

lorsque vous êtes en contact avec une personne qui ne vibre pas comme vous,

il est presque impossible de communiquer avec elle.

Ce qui peut être frustrant, surtout si vous aimez bien cette personne.

Laissez aller la frustration

et réalisez que tout est dans un Ordre Divin.

Vous n’avez pas à faire quoi que ce soit à ce sujet.

Cependant, ne baissez pas votre vibration afin de vous intégrer.

Continuez à être authentiquement vous,

même si vous connaissez quelqu’un qui ne dit pas ou qui ne voit pas la vérité.

Arrêtez de vous focaliser sur ces personnes

et centrez-vous uniquement sur vous-même avec compassion.

Vous pouvez aimer les autres, mais vous ne devez pas attendre d’eux

qu’ils en soient là où vous êtes en vibration ou en conscience. »

|

(Kara Schallock)

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

L’ANGOISSE DE SE SENTIR SEUL

Posté par lemysterefurtif le 16 avril 2020

seul

|

« Combien d’inquiétudes, d’angoisses éprouvées par les humains

viennent de ce qu’ils ont la sensation d’avoir été jetés dans le monde comme dans un désert

où ils se trouvent seuls, perdus,

sans personne pour répondre à leurs questions, à leurs demandes !

En réalité, non, ils ne sont pas seuls,

et ils s’en rendront compte le jour où ils prendront conscience qu’ils font partie d’un tout,

que ce tout est vivant et que, puisqu’il est vivant,

ils peuvent avoir sans cesse des échanges avec lui :

s’ils parlent, il y a toujours quelque part des créatures

qui les entendent et qui leur répondent.

Pour tout ce que nous faisons, disons ou demandons, nous recevons des réponses :

confirmation ou réfutation, approbation ou opposition.

Le monde invisible est continuellement présent, là, autour de nous.

Il nous regarde, il nous écoute et il nous donne toujours des réponses.

Son langage, très différent du nôtre, n’est pas facile à comprendre.

Mais il nous répond indirectement, que ce soit à travers un être humain,

un animal, un phénomène de la nature, une odeur, un son…

ceux-ci ignorent sans doute qu’ils sont porteurs d’un message,

et c’est à nous d’en faire l’interprétation. »

|

(Mikhaël Aïvanhov)

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

VOUS SERVEZ DE NOURRITURE …

Posté par lemysterefurtif le 15 avril 2020

invisible

|

Les pensées et les sentiments des humains

sont une nourriture pour les créatures du monde invisible.

|

« En observant les insectes, on peut faire des découvertes très intéressantes

concernant notre vie psychique.

Un exemple : si on laisse traîner un peu de nourriture sur une table,

très vite après, des insectes (mouches, fourmis, guêpes, etc.) sont là.

Comment peuvent-ils découvrir, à distance, la présence de ces miettes de nourriture ?

Mais si on les enlève, ils s’en vont.

Le même phénomène se produit aussi dans le plan psychique.

Car dans le plan psychique aussi il existe toutes sortes de « bestioles »

qui sentent de loin les impuretés que les humains laissent traîner en eux ;

elles sont attirées et elles arrivent pour s’en nourrir.

Partout, dans tous les domaines, tout est nourriture pour les uns ou pour les autres.

Les entités malfaisantes, ténébreuses, ont besoin de manger,

et les entités lumineuses également.

Alors, soyez vigilant, demandez-vous à quelles entités vos pensées et vos sentiments

vont servir de nourriture. »

|

(Omraam Mikhaël Aïvanhov)

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

COMMENT BIEN VIVRE SA VIE

Posté par lemysterefurtif le 9 novembre 2019

joie

|

« On entend si souvent la question suivante :

Comment peut-on progresser malgré toutes les difficultés quotidiennes ?

C’est comme si on demandait s’il est possible de monter au deuxième étage

malgré les marches.

Alors que ce n’est pas malgré mais grâce à l’escalier qu’on peut monter au deuxième.

Je sais que vous pensez à une échappatoire, mais dans la vie, il n’y a pas d’ascenseur !

On monte marche par marche avec ses propres pieds

et aucune technologie ne peut nous remplacer.

Il n’y a pas de raccourci. On ne saute pas d’étape.

On ne peut aller plus vite que la musique, que sa musique.

|

Vivre, c’est passer consciemment par chaque instant,

c’est remplir avec application chaque petit événement qui se présente,

avec grand soin, avec respect même, afin que rien ne soit perdu.

Comme on goûterait un beaujolais nouveau en prenant soin de n’en perdre aucune goutte.

Savourer le moindre instant, goûter la moindre chose, sentir le moindre parfum,

jouir de la présence de chaque personne, éprouver la moindre peur,

ressentir la plus infime douleur, apprécier chaque syllabe du chant,

chaque goutte de cette immense fontaine de joie et de peine qu’est l’arbre de vie.

Tout nous fait progresser dans la mesure où l’on vit pleinement, en l’acceptant.

Tout nous sert à progresser.

Il n’y a pas de rôle, d’occupations privilégiées.

Seule l’intensité de l’amour tendresse remplit de sens et fait monter.

(Allez demander à l’étoile olympique ce qui lui donne cette incessante

et tenace application à chaque jour de son long et difficile entraînement!)

Le bateau ne peut passer l’écluse avant que le niveau d’eau requis ne soit atteint.

C’est l’intensité de l’amour qui fait monter l’eau

et permet au bateau d’accéder à la chambre suivante.

C’est l’intense amour de la lumière qui fait que la tendre pousse perce petit à petit l’asphalte.

Cette notion est sans romantisme.

Ce n’est pas romantique de se lever à 6 heures pour aller travailler quand on est grippé ;

ce n’est pas romantique de sortir les vidanges quand il fait moins 25 ;

et sûrement pas de prendre le métro aux heures de pointe,

de faire la queue pour l’autobus qui n’arrive pas, de tomber en panne, d’avoir une crevaison,

de perdre sa nuit pour un bébé qui pleure,

de voir la maisonnée terrassée par la fièvre, de recevoir les comptes,

de remplir ses impôts, de faire les emplettes, de laver sa vaisselle, son linge ou son plancher.

Mais la vie n’est pas romantique.

Le romantisme est du »wishful thinking » ; c’est rêver à ce qui n’existe pas.

La vie des films et des téléromans nous donne l’impression que la vie doit être plus intéressante,

que l’on a dû manquer quelque chose quelque part,

qu’il doit y avoir quelque chose qu’on n’a pas fait comme il faut

et à cause de quoi on mène une vie si plate.

A cause de cela, on rêve d’une vie romantique où tout serait agréable, gentil, plaisant.

Et on continue de chercher jusqu’à ce qu’on ait trouvé cette fameuse chose

qui ferait passer miraculeusement du blanc et noir à la couleur.

Mais c’est moi qui aplatis ma vie.

C’est moi qui ne savoure pas les instants,

si bien qu’il n’y a que des vides dans ma vie

avec quelques fuyantes et furieuses compensations à la taverne, au party ou au disco.

C’est moi qui attends que ma vie soit valorisée par quelque chose.

Quelque chose qui viendrait comme une fée ou un maître de cirque

transformer d’un coup de baguette tout cet ennui en une aventure exaltante,

pour enfin vivre une vie qui serait une suite continue de moments forts.

Il n’y a que moi qui puisse transformer ma vie.

C’est à moi d’accepter les instants que je vis.

En les refusant, c’est moi qui leur enlève toute valeur.

En les acceptant, je les remplis de moi, de ma valeur, de ma réalité.

Je vis une aventure unique au monde, un mélange de joies et de peines

que je suis le seul à connaître.

J’habite ma vie.

Je ne suis pas ailleurs, absent, comme marchant à côté de ma bicyclette.

Accepter le quotidien est pour chacun la chose la plus difficile.

On ne veut pas vivre sa vie, on veut vivre une vie différente,

celle qu’on a rêvée ou celle des autres

(la partie qui nous séduit, bien sûr, pas leur vie quotidienne,

qu’on s’arrange pour oublier ou nier).

Mais on ne progresse qu’en remplissant d’une présence attentive

ses petits moments sans histoire.

Lorsqu’on accepte de vivre chacun de ses instants,

sans attendre autre chose,

on bâtit une plénitude que rien ne peut attaquer.

C’est alors que dans notre vie, rien ne se perd, qu’au contraire, tout se crée.

|

 (www.terrenouvelle.ca )

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

ILS NE SONT PAS HEUREUX

Posté par lemysterefurtif le 12 mars 2019

q

|

« Les musulmans ne sont pas heureux à Gaza.

Ils ne sont pas heureux en Égypte.

Ils ne sont pas heureux en Libye.

Ils ne sont pas heureux au Maroc.

Ils ne sont pas heureux en Iran.

Ils ne sont pas heureux en Irak.

Ils ne sont pas heureux au Yémen.

Ils ne sont pas heureux en Afghanistan.

Ils ne sont pas heureux au Pakistan.

Ils ne sont pas heureux en Syrie.

Ils ne sont pas heureux au Liban.

Ils ne sont pas heureux en Algérie.

Alors, ou sont-ils donc heureux ?

Ils sont heureux en Australie.

Ils sont heureux au Canada.

Ils sont heureux en Angleterre.

Ils sont heureux en France.

Ils sont heureux en Finlande.

Ils sont heureux en Allemagne.

Ils sont heureux aux États-Unis.

Ils sont heureux en Suède.

Ils sont heureux en Norvège.

Ils sont heureux en Hollande.

Ils sont heureux au Danemark.

Ils sont heureux en Suisse.

En fait, les musulmans sont heureux dans tous les pays qui ne sont pas musulmans

et malheureux dans tous les pays qui le sont !

Et qui blâment-ils pour leurs malheurs ?

Pas l’islam.

Pas leurs chefs spirituels.

Pas eux-mêmes.

Les musulmans blâment toujours les pays où ils sont heureux !

Et ensuite, ils veulent changer ces pays pour qu’ils deviennent comme les pays

d’où ils viennent et où ils étaient malheureux.

Comment résoudre une telle équation?

Allez donc comprendre ! »

|

(auteur ?)

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

LES MOTS ONT UN POUVOIR

Posté par lemysterefurtif le 5 mars 2019

parole

|

« Un orateur parle du pouvoir de la pensée positive et des mots.

Un participant lève la main :

– Ce n’est pas parce que je vais dire bonheur, bonheur, bonheur !

que je vais me sentir mieux,

ni parce que je dis malheur, malheur, malheur !

que je me sentirai moins bien :

ce ne sont que des mots, les mots sont en eux-mêmes sans pouvoir…

L’orateur :

– Taisez-vous espèce d’idiot, vous êtes incapable de comprendre quoi que ce soit !

Le participant, comme paralysé, change de couleur et s’apprête à faire une répartie cinglante :

– Pour qui vous prenez-vous espèce de…

L’orateur lève la main :

– Je vous prie de m’excuser. Je ne voulais pas vous blesser.

Je vous prie d’accepter mes excuses les plus humbles.

Le participant se calme.

L’assemblée murmure, il y a des mouvements dans la salle.

L’orateur :

– Vous avez la réponse à la question que vous vous posiez :

– Quelques mots ont déclenché chez vous une grande colère.

– D’autres mots vous ont calmé.

– Comprenez-vous mieux le pouvoir des mots ?

|

( www.terrenouvelle.ca)

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

LE PLAN POUR SAUVER LE MONDE

Posté par lemysterefurtif le 12 octobre 2018

Image de prévisualisation YouTube

|

Le plan pour sauver le monde commence aux USA …

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

DESCENTE AUX ENFERS

Posté par lemysterefurtif le 7 septembre 2018

Image de prévisualisation YouTube

|

Comment ils ont descendu aux enfers l’humanité …

Les oeuvres d’art de la religion du mal :

L’assassinat de Jésus – l’assassinat des templiers – les assassinats de la révolution française-

l’assassinat de JFK- les assassinats des world trade center …

|

Publié dans REFLEXION | Commentaires fermés

12345
 

Chersue |
Xoxounefille |
Adiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reve2liberte
| Journaldesdefis
| Coquettes