• JE VEUX REFLECHIR

    JE VEUX REFLECHIR

  • "QUE CHACUN RAISONNE
    EN SON ÂME ET CONSCIENCE,
    QU'IL SE FASSE UNE IDÉE
    FONDÉE SUR SES PROPRES LECTURES
    ET NON D’APRÈS
    LES RACONTARS DES AUTRES."
    (Einstein)

  • "N'ESSAIE PAS D'ÊTRE
    UN HOMME DE SUCCÈS,
    ESSAIE PLUTÔT D'ÊTRE
    UN HOMME DE VALEUR."
    (Einstein)

  • " 2 CHOSES SONT INFINIES :
    L'UNIVERS
    ET
    LA BÊTISE HUMAINE."
    (Einstein)

  • "IL EST PLUS FACILE
    DE DÉSINTÉGRER UN ATOME
    QU'UN PRÉJUGÉ."
    (Einstein)

  • "PEU SONT CAPABLES
    D'EXPRIMER POSÉMENT
    UNE OPINION DIFFÉRENTE
    DES PRÉJUGÉS DE LEUR MILIEU."
    (Einstein)

  • "C"EST LA PERSONNE LIBRE ET CRÉATRICE
    QUI FAÇONNE LE BEAU ET LE SUBLIME
    ALORS QUE LES MASSES
    RESTENT ENFERMÉES
    DANS UNE RONDE INFINIE
    D’IMBÉCILITÉ
    ET D 'ABRUTISSEMENT."
    (Einstein)

JE SUIS LA …

Posté par lemysterefurtif le 18 mai 2019

Image de prévisualisation YouTube

|

Publié dans MUSIQUE | Commentaires fermés

REGARD SUR LA FRANCE

Posté par lemysterefurtif le 17 mai 2019

smab

|

« Je n’utilise pas les mots que je trouve vides de sens,

comme par exemple le « vivre-ensemble » qui ne signifie rien.

Dès qu’une personne l’utilise sur un plateau, je lui demande de le définir.

De même, je me méfie des mots en « isme » ou en « phobie »

qui ont pour principal objectif d’anesthésier tout débat par une tentative de psychiatrisation de l’adversaire.

Ce sont des pierres qu’on lance, comme une lapidation médiatique.

En revanche, il y a des mots tabous qu’il serait opportun de réhabiliter,

par exemple les termes de souveraineté et de nation.

Car qu’y a-t-il de plus essentiel pour un pays que la souveraineté

et l’enracinement dans une communauté nationale ?

Si l’on revient à l’étymologie, la souveraineté, c’est véritablement l’expression de la démocratie. »

|

« Depuis quelques années on observe une méfiance de plus en plus grande vis-à-vis des journalistes.

Quelle analyse en faites-vous ?

C’est un diagnostic que tout le monde partage mais encore faut-il s’interroger sur les causes de ce désaveu.

Il y a quelque chose qui m’a toujours frappée, c’est la manière dont, par exemple, on parle de Donald Trump.

On peut légitimement ne pas partager ses idées ou son style

mais encore faudrait-il en parler de manière honnête sinon objective.

Or, il y a toujours une forme d’hystérisation à son sujet dans les médias français.

Depuis son élection, on a mis des lunettes idéologiques et on observe le monde tel qu’on voudrait qu’il soit

et non tel qu’il est.

Autre sujet d’hystérie collective : les migrants.

On culpabilise les Occidentaux mais on oublie de voir ce qui se passe de l’autre côté de la Méditerranée.

La Tunisie, pays que je connais bien pour y avoir grandi, a choisi, tout en prenant largement sa part

dans l’accueil de migrants, d’avoir un discours ferme sur cet accueil en le conditionnant à un ensemble de

facteurs, notamment la capacité d’intégration politique, économique et sociale du pays.

En France, tenir ce discours vous fait passer pour un homme raciste ou sans cœur.

Cette culpabilisation de l’homme occidental vient de loin et continue de sévir. »

|

« Qu’avez-vous envie de dire aux Européens qui se repentent en permanence de leur histoire ?

Pour moi, c’est un vrai sujet d’interrogation. Je ne comprends pas cette honte des Français

et en particulier des chrétiens qui ne s’assument pas comme tels, en France, à cause de la laïcité.

J’ai l’impression qu’il est plus facile pour une personne d’un autre pays ou d’une autre religion de s’assumer.

Sur un plateau de télévision, même après l’incendie de Notre-Dame,

certains avaient du mal à rappeler qu’il s’agissait avant tout d’une cathédrale,

donc d’un lieu de culte catholique même s’il est devenu universel par son poids dans l’histoire.

Il y a un certain état d’esprit ambiant qui consiste à crier « haro sur le catho »,

en particulier depuis le mariage pour tous.

En même temps, il y a un sursaut qui émane de cette composante conservatrice de la société

qui revendique le droit à l’existence politique et n’accepte plus d’être injustement ringardisée et méprisée. »

|
(Sonia Mabrouck)

|

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

ABERRATION FRANCAISE

Posté par lemysterefurtif le 17 mai 2019

a78 aa

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

SAVOIR DIRE NON

Posté par lemysterefurtif le 16 mai 2019

A7

Publié dans CITATION | Commentaires fermés

LE SILENCE

Posté par lemysterefurtif le 16 mai 2019

a98

Publié dans CITATION | Commentaires fermés

REUSSIR

Posté par lemysterefurtif le 16 mai 2019

soyons1reussir

Publié dans CITATION | Commentaires fermés

ETRE LIBRE

Posté par lemysterefurtif le 16 mai 2019

ci

Publié dans CITATION | Commentaires fermés

ASSELINEAU AUX EUROPEENNES

Posté par lemysterefurtif le 15 mai 2019

Image de prévisualisation YouTube

|

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans FRANCE | Commentaires fermés

PRENDRE SOIN DE SON CORPS

Posté par lemysterefurtif le 15 mai 2019

cit901

8

Publié dans CITATION | Commentaires fermés

ETRE UN VRAI MEDECIN

Posté par lemysterefurtif le 15 mai 2019

aq

|

« Serment de l’éthique médicale chinoise de Sun Si Miao :

«Tous les grands médecins qui traitent des maladies doivent calmer et concentrer leur Shen (esprit),

n’avoir ni désir ni attente.

Éprouvant d’abord de la compassion dans leur cœur,

ils font le serment de sauver l’humanité de la souffrance.

Si quelqu’un avec une maladie demande l’aide d’un thérapeute,

il ne faut pas demander s’il est riche ou pauvre, vieux ou jeune, beau ou laid,

ennemi ou ami de la famille, chinois ou étranger, stupide ou sage,

tous doivent être traités de la même façon,

comme s’ils étaient un membre de sa propre famille.

De plus, (le médecin) ne doit pas regarder vers l’avant ou vers l’arrière,

ni ne s’inquiéter ni se demander si l’issue sera faste ou néfaste mais il doit protéger la vie.

Il verra la souffrance et le tourment d’autrui comme les siens,

profondément touché dans son cœur.

Il ne devra pas éviter les dangers et les difficultés, de jour comme de nuit, dans le froid ou la chaleur,

affamé, assoiffé ou fatigué, il devra sauver (le malade) de tout son cœur,

il ne prendra pas d’excuse pour refuser et ne prendra pas de grands airs.

Ainsi, il sera considéré comme un grand médecin par le peuple,

mais s’il va à l’encontre (de ces principes) il sera considéré comme un grand voleur de l’humanité.» »

|

(sun si miao)

|

Publié dans EVEIL DE LA CONSCIENCE | Commentaires fermés

1...34567...152
 

Chersue |
Xoxounefille |
Adiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reve2liberte
| Journaldesdefis
| Coquettes